Élections législatives 2024. "Ce scrutin n’était pas prévu" : c’est la ruée sur le papier des imprimeurs pour l’impression des bulletins de vote

Pas sûr que certains candidats aux élections législatives disposent de leur propagande électorale en temps et en heure. C'est une véritable course contre la montre dans laquelle s'est lancée une imprimerie toulousaine. Elle a activé son réseau pour trouver 400 000 feuilles de papier "spécial élections", car en France le marché du papier est un secteur en tension.

Dans l'imprimerie toulousaine, Atelier Groupe, c’est la ruée sur le papier pour imprimer les bulletins de vote et professions de foi. Depuis l’annonce de la dissolution de l’Assemblée nationale par le président de la République et l’organisation de nouvelles élections législatives, les dirigeants de cette imprimerie cherchent activement 400 000 feuilles de papier.

Pour imprimer bulletins de vote et profession de foi d’une vingtaine de futurs candidats à ces élections législatives, l’imprimerie doit se procurer un papier "spécial élections", en pénurie sur le marché. Depuis dimanche, la société a activé son réseau au plan européen afin de répondre efficacement à la demande.

Un papier "spécial élections"

Didier Demur, le responsable de l’atelier, explique que le papier d’impression pour les élections est un papier spécifique, "plus fin qu’un papier commercial que l’on utilise au quotidien et qui a des certifications environnementales particulières, donc on en fait fabriquer à la demande de ces élections".

Un papier spécifique d’autant plus difficile à trouver, car les stocks ont été utilisés pour les dernières élections européennes. "Ces élections-là n’étaient pas prévues précise le responsable d‘atelier, forcément les stocks n’étaient pas prévus chez nos distributeurs. Ces élections venant après les européennes, les stocks se sont considérablement réduits puisque toute l’Europe a voté en même temps".

Le casse-tête des stocks

En France, le marché du papier est aujourd'hui en tension. Les professionnels du secteur estiment que certains candidats ne disposeront pas de leur propagande électorale en temps et en heure.

Selon Vincent Abadie, le directeur de l’atelier,  il n'existe dans l’hexagone qu’un seul fabricant de papier. "Tout le reste est fabriqué en Europe. En France on travaille avec les distributeurs pas les fabricants. Eux-mêmes sont allés à la pêche pour connaître les stocks en cours et sur lesquels on pourrait avoir des approvisionnements rapidement. Depuis ce matin en Europe, les stocks ont dû être vidés en l’espace de quelques heures".

Dans moins d'une semaine, dans cette entreprise toulousaine, les imprimantes tourneront à plein  régime, 24h sur 24, et 7 jours sur 7. Une cadence soutenue pour imprimer bulletin de vote et professions de foi des futurs candidats aux législatives.

Les candidatures sont à déposer en préfecture jusqu'à dimanche soir, avant le début des impressions la semaine prochaine.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité