Des enseignants refusent le désamiantage d'un lycée toulousain avec les élèves à l'intérieur

Le désamiantage sera effectué dans le bâtiment B du lycée / © Christine Ravier France 3
Le désamiantage sera effectué dans le bâtiment B du lycée / © Christine Ravier France 3

Des enseignants du lycée professionnel Le Mirail à Toulouse refusent que des travaux de désamiantage soient entrepris dans un bâtiment alors que les cours vont continuer à l'intérieur. La Région conteste cette vision alarmiste, personne ne sera jamais en contact avec le chantier. 

Par Michel Pech

Des travaux de restructuration
La Région Occitanie va prochainement lancer le chantier de restructuration générale du lycée Rive Gauche à Toulouse.
Ce seront des travaux de mise aux normes accessibilité pour les personnes handicapées,  d’économies d’énergie, de câblage informatique mais également de désamiantage des bâtiments 10 et 11 (dalles de sol) sur une surface de 2 900m², alors que le lycée s’étend sur près de 30 000m².

Pendant les travaux, les cours continuent
Les personnels administratifs et les enseignants se sont émus que ces travaux puissent être réalisés pendant les cours. 
"Iriez-vous travailler ou laisseriez-vous vos enfants dans un bâtiment en cours de désamiantage ?" s'interrogent t'ils. Ils ont donc réclamé l'installation d'algécos, des locaux préfabriqués provisoires, pendant ces travaux considérés comme dangereux. 
La direction a refusé.

Selon la Région, aucun danger
Dans un communiqué, la Région Occitanie tente de rassurer les personnels : " La Région a pris toutes les dispositions et mis en place toutes les installations nécessaires afin qu’à aucun moment les élèves, leurs professeurs, les personnels administratifs et technique, ne soient impactés par cette opération". Un principe général d’étanchéité est prévu, notamment avec la mise en place de systèmes de sas.

Vidéo : le reportage de Christine Ravier et Delphine Gérard
Des personnels du lycée professionnel Le Mirail s'inquiètent alors que vont débuter des travaux de désamiantage
Selon eux, élèves et personnels seront exposés au cours de ces opérations.  - Christine Ravier et Delphine Gérard.

Sur le même sujet

A Toulouse, votre sapin de noël livré à vélo

Près de chez vous

Les + Lus