Football : l'ancien Toulousain Franck Passi pourrait être le prochain entraîneur du TFC

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yann-Olivier d'Amontloir

Alors que la vente du club n'est pas encore finalisée une nouvelle piste mène à l'ex-Toulousain Franck Passi pour être le prochain entraîneur du TFC. Après Réginald Ray (Le Mans - Ligue 2) et Patrice Garande (Caen jusqu'en 2018) Denis Zanko - toujours en poste - a donc un 3ème successeur potentiel.

Et de trois : après Réginald Ray puis Patrice garande, une nouvelle piste mène vers l'ex-toulousain Franck Passi en tant que futur entraîneur du Toulouse-Football-Club.

L'info a été révélée par le site "LesViolets.com", généralement très bien informé sur les coulisses de l'équipe toulousaine.

Pourtant la vente du TFC au fonds d'investissement américain RedBird Capital Partners n'est toujours pas finalisée.

Cela dit il est avéré que Damien Comolli, le probable successeur d'Olivier Sadran comme président du club, a déjà multiplié contacts et rendez-vous.

 

 

Franck Passi est âgé de 54 ans. Il a joué 2 saisons sous le maillot violet entre 1988 et 1990 : il y a rejoint son grand frère Gérald Passi, qui est resté 5 ans à Toulouse, de 1985 à 1990. Sa carte de visite plaide pour lui :

  • hormis 2 saisons avec Montpellier, il a fait toute sa carrière de joueur en Ligue 1 et en Liga espagnole
  • il est arrivé à Toulouse auréolé du titre de champion d'Europe Espoirs, décroché avec les Bleuets en 1988
  • en tant qu'entraîneur il a entraîné de grands clubs de Ligue 1 : l'Olympique de Marseille, Lille OSC et l'AS Monaco
  • il a été l'adjoint de grands noms : Elie Baup, José Anigo, Marcelo Bielsa, et Thierry Henry.

Je le connais bien : j'ai le souvenir d'un garçon très ouvert à la discussion, alors que son frère Gérald était plus renfermé, C'était un milieu de terrain costaud, même si moins dribbleur que son aîné. Il a l'avantage de connaître le club et la ville de Toulouse, et puis son parcours d'entraîneur plaide pour lui : il a l'expérience et les compétences pour faire remonter le TFC en Ligue 1

dit de lui Alain Grollier, le président du club officiel des supporters des Violets.

D'ailleurs l'hypothèse Franck Passi remporte les suffrages de deux supporters sur trois contre trois sur 5 pour patrice garande et deux sur cindq pour Reginald Ray selon la page facebook du site LesViolets.com.

Ses deux concurrents au poste - toujours potentiel - de coach des Violets ont un palmarès moins prestigieux et n'ont pas l'avantage d'avoir évolué sous le maillot violet :

Patrice Garande a fait l'essentiel de sa carrière de joueur à Auxerre et saint-Etienne, en tant que buteur prolifique :

  • il n'a entrainé que 2 clubs, Cherbourg puis Caen, de la 4ème division à la Ligue 1 jusqu'en 2018
  • son point fort : il les a à chaque fois fait monter en division supérieure, ce qui est l'objectif numéro 1 du TFC.

Réginald Ray a lui aussi évolué en tant qu'attaquant, décrochant le titre de meilleur buteur de Division 3 en 1991 avec Montceau-Les-Mines, puis en Ligue 2 en 1998 avec le Mans :

  • il a effectué la quasi-totalité de sa carrière de joueur en Ligue 2
  • en tant qu'entraîneur il a été l'adjoint de Rémi garde sur le banc du club Anglais d'Aston Villa
  • depuis 2016 il n'a entraîné qu'en Ligue 2 au paris FC puis à Bastia, Valenciennes, et enfin au Mans cette année.

Les contacts de Damien Comolli avec ces 3 candidats à la succession de Denis Zanko - qui autrait été approché par le Stade Rennais (Ligue 1) pour diriger son centre de formation - ont été confirmés : les évènements devraient s'accélérer dans le milieu de la semaine.

Ce mardi après-midi le juge des référés du Conseil d'Etat doit rendre son ordonnance à propos du maintien du TFC en Ligue 1 ou de sa relégation en Ligue 2.

Organigramme et Mercato

Dans la foulée on devrait assez vite avoir la confirmation de la conclusion de la vente - par Olivier sadran - de 85 % du capital du TFC à l'investisseur américain RedBird Capital Partners : une vente qui devrait être suivie de la nomination de damien Comolli au poste de président du club.

La désignation du nouvel organigramme du TFC sera la tâche première du nouvel homme fort des violets : il devra d'abord nommer un nouveau Directeur Général (Jean-François Soucasse ayant perdu la confiance des supporters), ainsi que son directeur sportif, son nouvel entraîneur, et le responsable de la cellule recrutement, Dominique Arribagé et son staff étant critiqués pour leurs "erreurs de casting".

Il y a urgence car le "Mercato" - la période des transferts - a commencé : un certain nombre de joueurs toulousains vont quitter le club et il va falloir réussir un recrutement à la hauteur de "l'objectif Ligue 1" que s'est fixé le TFC.

Damien Comolli a l'avantage d'avoir une expérience et un carnet d'adresses du plus haut niveau en France et même en Europe : il a certainement déjà avancé sur plusieurs dossiers.