Grand froid : ce que prévoit la préfecture de Haute-Garonne pour le mois de janvier

Publié le
Écrit par Marie Martin

Le préfet de Haute-Garonne a annoncé vendredi 14 janvier le renforcement du dispositif d'hébergement d'urgence pour les sans abris. A Toulouse, les températures nocturnes oscillent entre - 3 et - 6 degrés depuis plusieurs jours.

Ce n'est pas officiellement le plan Grand Froid, mais la préfecture de Haute-Garonne a pris la décision en fin de semaine dernière de renforcer son dispositif d'hébergement d'urgence pour les personnes sans abris ou mal logées. Et ce, pour toute la durée du mois de janvier.

Ce dispositif de veille sociale, indique la préfecture, continue prioritairement de s'appuyer sur les 6 283 places d’hébergement généraliste pérennes et l'accueil se fait H24 depuis le mois de décembre. Mais de nouvelles places vont ouvrir progressivement dans les jours et les semaines à venir. 205 places temporaires de mise à l’abri supplémentaires plus précisément, ainsi réparties : 

  • 125 places à l’hébergement collectif de la Roseraie dont 80 déjà ouvertes et 107 dans quelques jours
  • 18 places ouvertes sur le site Bellerive
  • 62 places réparties sur deux sites d’hébergement collectif (La Ramée, géré par la Croix Rouge, et l’UCRM rue d’Alès) seront dédiées à la mise à l’abri des hommes seuls et permettront d’apporter des réponses aux situations identifiées par les acteurs de la veille sociale et une évaluation sociale des personnes accueillies. 30 places sont d’ores et déjà ouvertes à La Ramée. Les 32 places de la rue d’Alès devraient être ouvertes d’ici fin janvier.

Parallèlement, trois lieux d'accueil de jour voient leurs capacités se renforcer : 

  • La Boutique de la Solidarité : ouverture 7/7 jours de 10 h 30 à 12 h 30 et de 14 h à 17 h, 4 impasse Benoît ARZAC, à Toulouse, quartier St Cyprien
  • GAF : ouverture 7/7 jours de 8 h 30 à 17 h (horaires annuels), 13 rue du Professeur Jammes, 31200 Toulouse
  • Petit Salon (Espoir) : du lundi au samedi de 13 h à 17 h (horaires annuels), 37 boulevard Matabiau, 31000 Toulouse

Enfin, dans le cadre des maraudes, "11 équipes vont au devant des personnes à la rue en journée et en soirée dans un cadre opérationnel coordonné par le Service intégré d’accueil et d’orientation (SIAO), sur le territoire de la métropole toulousaine", indique la préfecture de Haute-Garonne dans son communiqué.

Leur mission est « d’aller vers » les personnes à la rue afin de créer du lien social par le biais d’une collation, de kits hygiène, d’un don de vêtement ou de duvet.

La préfecture de Haute-Garonne

Depuis une semaine, le thermomètre chute en deçà de zéro la nuit, à Toulouse et dans la région. Pour autant, le plan Grand Froid n'est pas encore déclenché. Mais la préfecture indique qu'en cas d'activation, "des capacités supplémentaires temporaires de mise à l’abri pourront être mises en place" :

  • Le site de La Roseraie sera plus spécifiquement dédié aux pics de froid (une vingtaine de ménages).
  • Une dizaine de places réparties dans des dispositifs collectifs existants.
  • Les horaires des accueils de jour pourront être étendus.
  • Les 2 lieux d’accueil de nuit seront susceptibles de passer en H24.