Haute-Garonne : les conducteurs de deux-roues motorisés particulièrement touchés par la mortalité routière

La Préfecture de Haute-Garonne annonce une sur-représentation de la mortalité routière des deux-roues motorisés au premier trimestre de l’année 2019 dans le département. Il sont "l’un des axes prioritaires de travail afin de lutter contre l’insécurité routière dans le département".

Les deux-roues motorisés constituent une catégorie particulièrement vulnérable parmi les usagers de la route.
Les deux-roues motorisés constituent une catégorie particulièrement vulnérable parmi les usagers de la route. © Jean-Luc Flémal/MaxPPP
Les chiffres - provisoires - de la mortalité routière enregistrée depuis le début de l’année 2019 font état d’un bilan de 12 tués dont 7 sont des deux-roues motorisés, sur les routes de Haute-Garonne.
C'est plus de 50 % des tués sur les routes. Une sur-mortalité des conducteurs de deux-roues que souligne la Préfecture de ce département. "Le nombre de conducteurs de deux-roues motorisés ayant perdu la vie sur les routes du département s’approche aujourd’hui du total annuel atteint de chacune des 3 dernières années", précise le communiqué de la Préfecture.

Ce bilan très lourd rappelle l'urgence pour les automobilistes à faire preuve d’une prudence permanente. Les usagers de deux-roues motorisés constituent une catégorie particulièrement vulnérable parmi les usagers de la route, rappelle le préfet de Haute-Garonne. Aussi, dans son document général d’orientation (DGO) de sécurité routière 2018-2022, la Haute-Garonne a identifié « les deux-roues motorisés » comme l’un des axes prioritaires de travail afin de lutter contre l’insécurité routière dans le département.




 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident faits divers circulation économie transports