Intoxication au monoxyde de carbone à Merville, près de Toulouse : deux personnes hospitalisées

Publié le
Écrit par Marie Martin
Ce sont des passants qui ont aperçu le corps dans la rivière et alerté les secours.
Ce sont des passants qui ont aperçu le corps dans la rivière et alerté les secours. © Gérard Houin/Belpress/MaxPPP

Deux personnes résidant à Merville, au nord de Toulouse, ont été intoxiquées au monoxyde de carbone, dans la nuit de samedi à dimanche. L'une d'entre elles est hospitalisée en état d'urgence absolue.

C'est un nouvel épisode dans la série noire des intoxications qui a débuté au mois de novembre, dès l'arrivée de températures plus fraîches.

Deux personnes ont été intoxiquées au monoxyde de carbone, dans la nuit de samedi à dimanche, a-t-on appris ce matin auprès des pompiers du service départemental d'incendie et de secours (SDIS) de la Haute-Garonne. 

Les deux résidents de la commune de Merville, au nord de Toulouse, ont dû être transférés vers le centre hospitalier le plus proche. L'un d'entre eux est hospitalisé en état d'urgence absolue.

Comme chaque hiver, les soldats du feu alertent sur les dangers des feux de cheminées, lorsque celles-ci ne sont pas correctement entretenues. Rien qu'en Haute-Garonne, les pompiers interviennent jusqu'à 300 fois certaines années pour maîtriser des feux ayant abouti à l'incendie d'un conduit.

Même utilisée ponctuellement, une cheminée doit faire l'objet d'un ramonage par un professionnel, rappellent les pompiers. Mi-novembre, le SDIS (service départemental d'incendie et de secours) de l'Ariège avait même tiré la sonnette d'alarme, après avoir réalisé une vingtaine d'interventions de ce type en seulement quinze jours. 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.