Des jeunes Toulousains sacrés champions du monde de football en Suède

La Gothia Cup est la plus grande compétition de football du monde. Elle a réuni en Suède 1763 équipes de 82 nations. Près de 20 000 buts ont été marqués pendant la semaine de compétition. / © DR
La Gothia Cup est la plus grande compétition de football du monde. Elle a réuni en Suède 1763 équipes de 82 nations. Près de 20 000 buts ont été marqués pendant la semaine de compétition. / © DR

Des jeunes des quartiers populaires de Toulouse, membre de l'équipe Cap jeune 31, reviennent de Suède avec la coupe du monde de football dans leur catégorie. La Gothia Cup s'est déroulée la semaine dernière. Ils tenteront de conserver leur titre l'année prochaine.

Par Aubin Laratte

"On était partis pour être champions du monde, on revient champions du monde !" Rachid Temmar a les yeux qui brillent. Son club de football, Cap Jeune 31, dont il est président depuis 11 ans, est devenu champion du monde de football en catégorie B16 (année 2001). La compétition de la Gothia Cup s'est tenue la semaine dernière en Suède.

Elle est la plus grande compétition de football au niveau mondial pour les jeunes. Elle a réuni 1 763 équipes venues de 82 pays différents. Au total, ce sont plus de 4 000 matchs qui ont été disputés.

"Par ce titre, on montre un autre visage de ce qu'il se passe dans les quartiers", explique Rachid Temmar. Son équipe est en effet composée de joueurs des quartiers populaires de Toulouse, comme Bagatelle, la Faourette ou le Mirail, "là où les médias viennent pour filmer des jeunes qui trafiquent de la drogue." "C'est aussi un bras d'honneur aux autres jeunes des quartiers", explique-t-il. 

Aucun but encaissé


En Suède, où la compétition se déroule, les jeunes se redécouvrent. "Ils étaient complètement différents", sourit Rachid Temmar. Sur le terrain, le résultat est là : sur 9 matchs joués, l'équipe n'encaisse aucun but. "Au fil des matchs, on voyait une ferveur autour de nous !", confie le président.



Vient alors la finale. Un bus vient chercher l'équipe là où elle dort. "C'était un truc de fou", raconte Rachid Temmar, une fois revenu à Toulouse. Face à l'équipe suédoise de Frölunda, samedi, les Toulousains marquent le seul et unique but de la rencontre. Et deviennent champions du monde dans leur catégorie.

"On a travaillé pour ça pendant un an"


Pour Rachid Temmar, cette victoire n'est pas un coup de chance. Ni un hasard. "On a travaillé pour ça pendant un an", sourit-il. Début juillet, ils se sont entraînés tous les jours pendant deux semaines. La sélection est aussi "réalisée pour gagner". Le TFC a participé à l'entraînement de l'équipe et a prêté plusieurs de ses joueurs.

C'était la 2e participation du club toulousain. L'année dernière, il avait échoué en huitièmes de finale. Cap jeune 31 conservera-t-il son titre ? L'équipe a d'ores et déjà rendez-vous en Suède l'année prochaine.

Découvrez le reportage de Solenn Lagha et Sarah Karama :

L'équipe Cap jeune 31 championne du monde de football

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus