Karavel-Promovacances pourrait entrer au capital du voyagiste toulousain Fram

Publié le Mis à jour le
Écrit par Michel Pech .

Le groupe de vente de voyages en ligne Karavel-Promovacances pourrait entrer au capital du voyagiste toulousain Fram qui connaît des difficultés financières depuis plusieurs années, révèle le Journal du Dimanche (JDD).

Karavel-Promovacances serait intéressé par la marque ainsi que la filiale low cost Plein Vent et le réseau d'agences avec ses 400.000 clients, écrit le journal, ajoutant que la transaction pourrait être réalisée ce mois-ci.



Karavel, c'est Promovacances

Le groupe Karavel, créé en 2000 et dirigé par Alain de Mendonça, est détenu à 75% par le fonds LBO France depuis mai 2011. Il a racheté en 2001 Promovacances, qui est sa marque phare.

Le JDD indique que Karavel-Promovacances, qui a acquis fin 2014 l'agence en ligne Ecotour.com, "suit le dossier depuis longtemps".

De son côté, Fram, cité par le journal, est prêt "à ouvrir son capital à un investisseur de long terme".



30 millions d'euros plus quelques fermetures d'agences

Un spécialiste du secteur interrogé par le JDD estime qu'il faudrait 30 millions d'euros "pour remettre Fram sur les rails", "à condition de fermer certaines agences".

Le dossier est suivi de près au ministère de l'Économie par le Comité interministériel de restructuration industrielle (CIRI) qui a reçu la direction, les salariés et les actionnaires de Fram, selon l'article.



Les difficultés de Fram

Fram connaît de grandes difficultés financières depuis plusieurs années, avec notamment de lourdes pertes enregistrées entre 2010 et 2012 qui l'avaient conduit en 2012 à lancer un plan social, supprimant 10% de ses effectifs français.

En octobre 2014, le voyagiste toulousain, né en 1949, avait par ailleurs cédé des actifs immobiliers au Maroc afin d'obtenir de l'argent frais.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité