L'avionneur régional ATR sort des turbulences et reprend son envol

Leader mondial des avions de transport régionaux, ATR affiche de bons chiffres de croissance en 2023. Ce redécollage intervient après une période de turbulences notamment liée à la crise Covid. Raison de ce rebond : une bonne adaptation à un marché demandeur d'avions économiques et écologiques.

ATR ne cache pas sa satisfaction et affiche même son optimisme. Le constructeur, dont le siège social se trouve à Blagnac en Haute-Garonne, communique de bons chiffres pour 2023. Les turbulences de la crise Covid, avec une contraction des carnets de commande et des tensions sur l'approvisionnement ou la main d'oeuvre, s'éloignent.

Un tableau de bord avec des clignotants au vert

ATR annonce des résultats plus qu'encourageant pour 2023. Le constructeur déclare que les ventes ont augmenté de 53% par rapport à 2022. Pour ses fonctions support et service, l'entreprise (dont le capital est détenu à 50% par Airbus) évoque même un "record" (+15%).

Coté "clients", l'avionneur souligne avoir gagner 11 nouveaux clients.

La PDG d'ATR Nathalie Tarnaud Laude est confiante pour l'année en cours.

2024 sera une année de stabilisation nous permettant de préparer notre croissance future.

Nathalie Tarnaud Laude PDG d'ATR

ATR estime qu'il existe une demande croissante notamment sur la marché asiatique et au Brésil.

Des avions en phase avec l'orientation du marché 

La marché aéronautique est toujours sous tension. Il existe des difficultés de main d'oeuvre et surtout du côté de certains composants. Mais ATR "compense" cette conjoncture par des avions conformes aux attentes du marché.

Ses turbopropulseurs séduisent des compagnies aériennes qui veulent des appareils économiques et propres. ATR a bien compris et saisi les attentes du marché. La PDG de l'entreprise vante ainsi les qualités de la gamme ATR : efficacité énergétique, faible émission et rentabilité. 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité