Le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc appelle à "bâtir des convergences" avec la majorité présidentielle à quelques jours du remaniement ministériel

Publié le Mis à jour le
Écrit par L-P.P avec AFP

Réélu à la mairie de Toulouse en 2020 sous la bannière des Républicains, Jean-Luc Moudenc souhaite désormais voir plus large. Sur Franceinfo, ce dimanche, il appelle à "bâtir des convergences" avec la majorité présidentielle. À quelques jours du remaniement ministériel.

Ils craignent un blocage de l'Assemblée nationale et ont décidé d'agir. Ce dimanche 3 juillet, sur les réseaux sociaux, 19 élus locaux issus du parti Les Républicains en appellent à la direction de leur parti afin qu'il ne se "recroqueville [pas] sur son groupe parlementaire" mais qu'il revienne à son "inspiration originelle, celle de l'unité et de l'ouverture".

Parmi les signataires figurent plusieurs élus locaux d'Occitanie. C'est le cas de Arnaud Viala, président du département de l'Aveyron, des maires d'Alès, Max Roustan, de La Grande-Motte, Stéphan Rossignol, de Nîmes, Jean-Paul Fournier, de Canet-en-Roussillon, Stéphane Loda, de Tarbes, Gérard Trémège et surtout de Toulouse, Jean-Luc Moudenc.

Justement, ce dernier était sur le plateau de Franceinfo, ce dimanche 3 juillet. À quelques jours du remaniement ministériel imposé par les résultats des élections législatives, le premier magistrat de la ville rose a expliqué qu'il fallait "bâtir des convergences" avec la majorité présidentielle parce que "les citoyens nous le demandent".