Le plus ancien toulousain connu exposé au Musée Saint-Raymond

Datant de la Rome antique, ce buste en marbre est la représentation la plus ancienne d'un habitant de Toulouse.

Le plus ancien toulousain connu
Le plus ancien toulousain connu © Jean-François Peiré Musée Saint-Raymond
Cette oeuvre a été découverte sur les berges du Canal du Midi, près de l'actuelle piscine Léo Lagrange.
Cette zone ayant été probablement la nécropole orientale de la ville antique, cette tête devait être celle d'une statue funéraire dont la plus grande partie a disparu.
Cette pièce remarquable sculptée dans du marbre blanc a dû être restaurée dans l' atelier des musées de la ville avant de pouvoir être exposée.
Ce visage était sûrement celui d'un riche personnage  pouvant financer une telle oeuvre sculptée dans un matériaude si grande qualité.
L'oeuvre est exposée au Musée Saint-Raymond depuis le 18 décembre.

La tête vue de profil
© Jean-François Peiré Musée Saint-Raymond

Le visage de la sculpture étant très endommagé, le photographe Jean-françois Peiré a proposé la reconstitution photographique suivante. Bien évidemment, la sculpture présentée n'est pas dans cet état là.
Comme le précise Lydia Mouysset, Responsable du Service des Publics au Musée Saint-Raymond, " cette reconstitution nous permet d'imaginer à quoi pouvait ressembler le personnage".

La reconstitution proposée par Jean-François Peiré
© Jean-François Peiré




Le musée Saint-Raymond
Le musée Saint-Raymond est installé dans les murs de l'ancien collège universitaire Saint-Raymond du XVIe siècle1 qui voisine avec la basilique Saint-Sernin. Le musée Saint-Raymond ou musée des Antiques de Toulouse a rouvert ses portes au public le samedi 8 mai 1999, après plus de quatre années de rénovation. Lors de sa rénovation, une partie de l'ancienne nécropole paléochrétienne datant du IVe et Ve siècle a été mise à jour.
Les collections vont de la préhistoire à l'an mille. Pour la préhistoire, le musée possède des statues-menhirs de Montels et de Frecaty. Pour la protohistoire, le musée possède des bracelets, fibules et haches de l'âge de bronze et des bracelets et anneaux de jambe en or de Fenouillet et de Lasgraïsses pour l'âge de fer et plus précisément de l'époque des Volques Tectosages. Le reste des collections de l'âge de fer provient des sites du Cluzel, d'Estarac et de Vieille-Toulouse.
De nombreuses civilisations de la Méditerranée sont représentées : pièces chypriotes et étrusques, vases grecs et italiotes du VIIIe au Ier siècle avant J-C et figurines de terre cuite hellénistiques.
Le musée possède une très importante collection romaine, avec des lampes à huile ornées, des vases sigillés de Montans et La Graufesenque, des clefs et figures de bonzes, des mosaïques de la fin de l'Empire romain en provenance de Sigognac, Granéjouls, Saint-Rustice et Saint-Pierre-des-Cuisines, de nombreuses épigraphes avec un ensemble d'autels votifs.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musée