• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Les sages-femmes en grève manifestent à Toulouse

les sages-femmes de Midi-Pyrénées manifestent devant l'ARS à Toulouse le 19/11/2013 / © Eric Marlot / France 3 Midi-Pyrénées
les sages-femmes de Midi-Pyrénées manifestent devant l'ARS à Toulouse le 19/11/2013 / © Eric Marlot / France 3 Midi-Pyrénées

Les sages femmes manifestent en Midi-Pyrénées. Elles réclament un statut de personnel médical hospitalier, ou de praticien de premier recours. Leur mouvement de grève a débuté le 16 octobre. Une table ronde a débuté au ministère de la santé.  Explications.

Par VH avec AFP

Les sages-femmes de Midi-Pyrénées manifestent ce mardi devant les locaux de l'agence régionale de santé, l'ARS à Toulouse où elles ont déposé un cahier de doléance. Elles se sont ensuite rendues en cortège place du Capitole pour un rassemblement.

En grève illimitée depuis le 16 octobre, elles souhaitent faire connaître au public la réalité de leur métier et demandent une reconnaissance de leur statut médical afin d'être considérées comme des "praticiens hospitaliers". Elles réclament aussi la prise en compte de leur cinq années d'étude et par conséquent une revalorisation de leur salaire.
Les sages-femmes en grève

Les sages-femmes surveillent et s'assurent de la bonne santé de la maman et du nouveau-né


En milieu hospitalier, elles pratiquent notamment les accouchements sans complications et ont également un droit de prescription. Mais elle n'apparaissent pas dans les dossiers puisque l'acte est mis au nom d'un médecin.

En milieu libéral et territorial (les PMI par exemple), les sages-femmes sont solidaires de leur collègues qui travaillent à l'hôpital. Elles demandent aussi  un statut de praticien de premier recours, comme les généralistes et les gynécologues. Elles assurent en effet un suivi gynécologique post-accouchement notamment.
 / © Eric Marlot / France 3 Midi-Pyrénées
/ © Eric Marlot / France 3 Midi-Pyrénées

Début de la table ronde sur les sages-femmes au ministère de la Santé ce mardi


Une réunion entre la ministre de la Santé Marisol Touraine et les organisations de sages-femmes a commencé mardi matin au ministère alors qu'une partie de la profession poursuit son mouvement de grève illimitée. La ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Geneviève Fioraso participe également à cette table ronde à laquelle a également été convié le Collège des obstétriciens et gynécologues.

Une centaine de sages-femmes étaient rassemblées devant le ministère en signe de soutien. "Sages-femmes en grève", "Statut non médical ça nous fait mal" ou encore "Marisol notre statut nous désole", pouvait-on lire sur des petites affiches dans le dos des manifestantes, portant des masques blancs ou leurs blouses professionnelles. "On a envie que ça bouge pour notre profession, être mieux reconnues" a expliqué Anaelle Fournier, sage-femme hospitalière.

Sur le même sujet

Montpellier : les mésaventures des résidents d'une copropriété privés d'ascenseur pour des semaines

Les + Lus