Mathieu Kassovitz en tournage à Toulouse pour “Le gang des Antillais” du réalisateur Jean-Claude Barny

© France 3 Midi-Pyrénées / Amélie Poisson
© France 3 Midi-Pyrénées / Amélie Poisson

Toulouse accueille le tournage du Gang des Antillais, le nouveau film de Jean-Claude Barny. Au casting, on retrouve Mathieu Kassovitz et Romane Bohringer.

Par Cécilia Sanchez


Pour cadre de son troisième film, Le gang des Antillais, Jean-Claude Barny a choisi Toulouse. Ce nouveau film n'a pas de rapport direct avec la ville rose, mais bénéficie des subventions de la région Midi-Pyrénées.

Ce nouveau projet de Jean-Claude Barny, après Neg Marron et Tropiques amers, est l'adaptation au cinéma de l'autobiographie de Loïc Léry, un thriller narrant l'arrivée de 4 Antillais en France dans les années 1970. 

Le tournage a débuté dès le 21 septembre à Toulouse et s'y poursuivra jusqu'au 23 octobre, avec notamment Romane Bohringer et Mathieu Kassovitez, qui vient d'arriver sur le tournage.

C'est une longue histoire d'amitié qui unit les deux hommes. Jean-Claude Barny est acteur dans le premier film de Mathieu Kassovitz, Métisse. Il est ensuite chef de casting sur La Haine, le film devenu culte. Mathieu Kassovitz lui rendra la pareille en jouant dans le premier court-métrage de Jean-Claude Barny, Putain de porte en 1994. Au casting, on trouve la jeune garde du cinéma français des années 1990 : Said Taghmaoui, Benoît Magimel, Vincent Cassel, Mathieu Kassovitz et Léa Drucker.

Deuxième semaine de tournage . Entrée en piste des acteurs Julien Courbey et Mathieu Kassovitz en compagnie de Loïc Lery auteur du livre . #legangdesantillais #LGDA

Posted by Le Gang des Antillais on lundi 5 octobre 2015


Depuis ce premier court-métrage, Jean-Claude Barny poursuit l'exploration des problématiques des Français d'Outre-Mer. Le Gang des Antillais est "une plongée sans concession dans la France désenchantée des années 1970" à travers le portrait de 4 Antillais qui débarquent en France et vont sombrer dans le banditisme. À cette époque, c'est toute une communauté caribéenne qui arrive en France avec le Bumidom (Bureau pour le développement des migrations dans les départements d’outre-mer), tout comme Jean-Claude Barny, guadeloupéen arrivé en France à l'âge de 6 ans.

Créé en 1963 par Michel Debré, le Bumidom avait pour but de favoriser l'émigration des Noirs Français d'Outre-Mer, confronté à l'accroissement du chômage lors de la crise de l’industrie sucrière aux Antilles. Environ 70 000 personnes nées outre-mer ont rejoint la France avec le Bumidom, sans compter ceux qui l'ont rejoint hors de ce cadre, mais motivé par la même impulsion. Ils croyaient à une vie meilleure mais n'obtinrent que des emplois médiocres, sous l'impulsion de la propagande de l'administration.


Après Toulouse, le tournage se poursuivra à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe. Produit et distribué par Les Films d'Ici, il sortira à l'automne 2016.

Le tournage à Toulouse du film "Le Gang des Antillais"


Toulouse, ville de cinéma

Toulouse a accueilli 115 projets en 2014 et 71 en 2013...

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus