Météo : d’où vient le vent d’autan qui souffle en Occitanie ?

Deux départements sont placés en vigilance jaune pour vents violents et deux autres en vigilance orange à compter de ce lundi 14 mars. À cause des rafales de l’autan, un vent régional présent tout au long de l’année. Mais d’où vient-il et pourquoi parle-t-on d’autan noir et blanc ? Explications.

L’autan est bien connu en Occitanie. C’est l’un des trois vents régionaux du sud-ouest, avec le marin et la tramontane. Vent de sud-est turbulent, l’autan sévit sur le Midi toulousain et le Tarn, principalement lors des équinoxes de printemps et d’automne, et peut même remonter jusqu’au Quercy et au Rouergue.

Dès ce lundi 14 mars il se lèvera en Midi-Pyrénées, jusqu’à mardi soir. À cause de ses violentes rafales, prévues à près de 100km/h, les départements de la Haute-Garonne, de l’Aude, de l’Aveyron et du Tarn sont placés en alerte au vent fort. Si la présence du vent est un phénomène habituel dans la région, chaque épisode doit être surveillé. « Cet épisode va être suivi de près car cela fait bientôt un an que l’autan n’a pas soufflé si fort, en particulier à Castres », souligne Jérôme Curvale, créateur d’un compte Twitter suivant les épisodes venteux de la région.

Des rafales irrégulières

L’autan est un vent capricieux. Parfois nommé « vent qui rend fou », il se caractérise par des rafales très irrégulières, capables de passer de 10 à 90 km/h en moins de deux heures. Selon Météo France, l’autan est le prolongement du vent marin soufflant sur les côtes du Languedoc-Roussillon. Tout d’abord humide par ses origines méditerranéennes, il s’assèche par effet de fœhn, un phénomène qui assèche l'air lorsque celui-ci passe un relief. L'autan se crée alors en contournant les Pyrénées par l’est et en se retrouvant canalisé dans des vallées bien orientées : au seuil du Lauragais-Garonne, pour la Haute-Garonne, et dans les vallées de l'Agout et du Tarn, pour le Tarn. Un phénomène météorologique particulièrement sensible aux reliefs, ce qui explique sa puissance souvent plus importante à Castres ou Revel, au pied de la montagne Noire.

Malgré ses spécificités, le vent d’autan suit un cycle diurne semblable au mistral ou la tramontane : une force maximale en milieu d’après-midi et minimale en milieu de nuit. Ce qui explique que la vigilance jaune, pour vents violents débute ce lundi à 12H00 sur le département de la Haute-Garonne et qu’une accalmie devrait se produire mardi soir.

Autan noir et blanc

« Pour cet épisode, nous parlons d’autan noir, marqué par une dépression qui se rapproche », ajoute Jérôme Curvale. En effet le vent d’autan se divise en deux catégories. L’autan blanc est un vent sec de beau temps, plutôt associé à des conditions douces car il souffle du sud-est. Il est le plus souvent accompagné de conditions anticycloniques et une masse d’air sèche.

Tandis que l’autan noir est un vent assez chaud annonciateur de pluie, chargé en humidité et lié au positionnement d’une dépression sur l’Espagne, le Golf de Gascogne ou en Méditerranée. Malgré tout l’autan noir est rarement accompagné directement de pluie, grâce à l’effet de fœhn (réchauffement et assèchement du vent) généré par les Pyrénées et les Corbières. Comme le précise Météo France, l’autan se calme lorsque les premières pluies débutent. Le retour des beaux jours n’est donc pas prévu dans l’immédiat.