Meurtre à la Roseraie (Toulouse) : la suspecte placée en garde-à-vue pour homicide volontaire

La femme de 35 ans, suspectée d'avoir porté des dizaines de coups de couteaux mortels à un homme qu'elle recevait à son domicile, dimanche soir, dans le quartier de la Roseraie à Toulouse, a été placée en garde-à-vue, mardi soir, pour homicide volontaire. 

© Pascale Lagorce / France 3
Que s'est-il passé, dimanche soir, dans ce pavillon du quartier de la Roseraie, à Toulouse ?
Les circonstances du drame sont encore floues mais la femme de 35 ans, au domicile de laquelle le corps d'un homme sans vie a été retrouvé dimanche, a été placée en garde-à-vue, mardi soir, pour homicide volontaire.
Auparavant, elle avait été hospitalisée puis opérée pour cause de blessures sérieuses. 

La victime, un homme âgé de 51 ans, présentait plusieurs dizaines de blessures par arme blanche. Son corps a été retrouvé au bas de l'escalier de la maison.
Selon les premiers éléments de l'enquête, le drame se serait joué après une dispute, sur fond d'alcool. L'homme aurait dans un premier temps agressé la propriétaire des lieux, laquelle serait parvenue à le désarmer puis à retourner l'arme contre lui.

Que s'est-il passé ce soir-là ? Quel était le lien entre la victime et la femme suspectée d'homicide ? Y a-t-il eu légitime défense ? Beaucoup de questions restent encore sans réponse, moins de deux jours après les faits. Mercredi après-midi, la suspecte était toujours hospitalisée. 
Elle doit être examinée par des médecins-experts qui décideront, sans doute dans la soirée, si elle peut être transférée auprès du Parquet de Toulouse ou si son défèrement lui sera signifié lors de son hospitalisation. 

Voir ici le reportage de Stéphane Compan de France 3 Midi-Pyrénées : 

durée de la vidéo: 00 min 48
Suite meurtre de La Roseraie à Toulouse


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers