• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Des militants anti-viande pénètrent dans les locaux de l'INRA à Castanet près de Toulouse

© Boucherie Abolition
© Boucherie Abolition

Des militants de "Boucherie Abolition" ont indiqué avoir pénétré dimanche dans les locaux du centre de recherche de l'INRA à Castanet-Tolosan au sud de Toulouse pour y libérer notamment des animaux. 

Par Fabrice Valery

Leur groupe est inconnu du grand public et leurs actions encore très limitées. "Boucherie Abolition", un groupe activiste créé à Toulouse il y a deux ans et qui, comme son nom l'indique réclame l'abolition de la boucherie, est parvenu, selon les images postées sur leur son facebook, à pénétrer dans les locaux du centre de recherche de l'INRA (institut national de recherches agronomiques) à Castanet-Tolosan près de Toulouse. 

Ils ont libéré des animaux en cage, notamment des lapins. Et profiter de l'occasion pour dénoncer les pratiques de l'INRA, présentée comme "mafia d'Etat", qui, "falsifie ses recherches et mutantise des espèces pour satisfaire le profit de PDGs. L'INRA est le pignon du système fasciste naixterminateur qui fait naître POUR exterminer".

Ce lundi matin, l'INRA n'était pas joignable pour connaître les suite de cette intrusion qualifiée "d'illégale" par ses propres auteurs. Avant de quitter les lieux, ils ont aspergé de faux sang les murs extérieurs de l'INRA. 

Sur le même sujet

Collioure : une dizaine de personnes blessées par une fusée de feu d'artifice

Les + Lus