Mouvement de grève dans les écoles toulousaines

Une centaine de personnes a manifesté devant la préfecture de Haute-Garonne, lundi 4 juin. / © Christophe NeidhardtFrance 3 Occitanie
Une centaine de personnes a manifesté devant la préfecture de Haute-Garonne, lundi 4 juin. / © Christophe NeidhardtFrance 3 Occitanie

Les enseignants et les personnels éducatifs dénoncent un manque de moyens criant dans les écoles toulousaines. Un mouvement de grève touche une partie des établissements, lundi 4 juin, alors que se tient le CDEN qui doit établir la carte scolaire pour la rentrée prochaine. 

Par Marie Martin

Comme souvent à cette époque de l'année, les personnels de l'Education nationale sont inquiets et le font savoir.

Alors que les dotations pour la rentrée 2018-2019 sont décidées ce lundi 4 juin, un mouvement de grève touche les écoles toulousaines. Personnels éducatifs et enseignants dénoncent un manque de moyens. 

Il est vrai que chaque année, la Haute-Garonne et plus particulièrement Toulouse enregistrent une forte augmentation du nombre d'élèves du 1er degré. Ce qui engendre des classes surchargées mais pas seulement. 
Il manque aussi apparemment de psychologues scolaires et de places pour les élèves relevant d'établissements spécialisés.

Quatre syndicats appelent les personnels à se mettre en grève. Le SNUipp, le CGT Educ'action, le Sgen CFDT et Sud Education organisent en outre un rassemblement à 13 heures, lundi 4 juin, devant la Préfecture. Ils réclament la création de 1 000 postes, quand 130 seulement seraient attribués.

Voir le reportage de Christophe Neidhardt et Jean-Luc Pigneux, de France 3 Occitanie : 

Toulouse : grève dans les écoles

 

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus