"On a été palpé de partout !", des supporters d'un club de foot victimes d'attouchement à l'entrée du stade

Le Toulouse Football Club a saisi l'UEFA après des soupçons de "fouilles démesurées et d'actes d'intimidation" envers des supporters toulousains jeudi 15 février 2024 lors du match de Ligue Europa Benfica-Toulouse à Lisbonne au Portugal. Il invite les victimes à saisir les autorités compétentes.

Le Toulouse Football Club a saisi l'UEFA après des soupçons de "fouilles démesurées et d'actes d'intimidation" envers des supporters toulousains, jeudi 15 février 2024, lors du match de Ligue Europa Benfica-Toulouse à Lisbonne, a annoncé le club, hier vendredi 16 février dans un communiqué, diffusé sur X et sur son site. 

"De multiples témoignages issus de nos supporters ont fait état de traitements inappropriés et excessifs, incluant des fouilles démesurées et des actes d'intimidation, de la part des autorités portugaises", relate le TéFéCé. Le club fait part de sa "profonde préoccupation" après ces "incidents rapportés" par les supporters auprès de nos confrères de Franceinfo.  

Main entre les fesses

Des Toulousains évoquent des "attouchements" à l'entrée du stade de Benfica :  "On a été palpé de partout", selon certains, "on m'a passé la main entre les fesses", des gestes qui n'étaient "pas loin de la pénétration digitale". D'autres "se sont sentis agressés sexuellement". .

Le TéFéCé précise que "plus de 3 250 Toulousains ont voyagé jusqu'à Lisbonne ces derniers jours pour encourager" l'équipe, "faisant preuve, une fois de plus, d'une conduite irréprochable".

Le club a saisi l'UEFA pour "relayer ces vives préoccupations et solliciter une enquête approfondie sur les faits". Il invite par ailleurs "celles et ceux affectés par ces agissements, à aller saisir les autorités compétentes, l'ambassade de France à Lisbonne ou le ministère des Affaires Étrangères, afin que ces incidents puissent être enquêtés avec toute l'attention requise".

(Avec Franceinfo)