Cet article date de plus de 3 ans

Un petit brin de muguet pour le 1er mai

C'est la fleur symbolique du 1er mai. Celle qu'on offre à ceux qu'on aime où que l'on porte à la boutonnière dans les manifestations de la fête du travail. Le muguet fleurit sur tous les trottoirs d'Occitanie en ce premier jour de mai. 
Dans ses petites clochettes blanches, il ne renferme pas qu'un doux parfum. Porte-bonheur, preuve d'amour, annonce du renouveau printanier, le muguet contient bien des symboles. Il est en France la fleur la plus offerte le 1er mai. Une tradition qui remonterait à la Renaissance...

Une culture fragile

En 2016, trop tardif, le muguet en brin avait un peu raté son rendez-vous avec le 1er mai  En 2017, il était au contraire très en avance... Selon FranceAgriMer, "les campagnes de muguet se succèdent mais ne se ressemblent pas".  Cette année, c'est un coup de chaud il y a dix jours qui a mis en péril la production française, essentiellement nantaise. De quoi faire augmenter les prix de 15 à 30% chez les grossistes et les fleuristes. De quoi décider aussi les producteurs à s'orienter de plus en plus vers la culture en pot, moins tributaire des conditions climatiques.  
Malgré ces fluctuations, on estime qu'il se vend chaque année en France environ 60 millions de brins de muguet..

La vente autorisée à titre exceptionnel pour les particuliers

C'est l'exception en France : alors que toute vente de rue est normalement soumise à autorisation, la vente de muguet y est autorisée pour les particuliers le 1er mai. Souvent encadrée par des arrêtés municipaux, cette pratique est soumise à certaines règles rappelées par le ministère de l'Intérieur :A Toulouse, comme ailleurs, la tradition ne se dément pas, comme nous le montre ce reportage de Julie Valin et Marc Raturat dans les rues de la ville rose:

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tradition sorties et loisirs économie société