PORTRAIT. Municipales à Toulouse : qui est Antoine Maurice le candidat battu d'Archipel citoyen

Dimanche 28 juin 2020, les Toulousains ont réélu le maire LR sortant, Jean-Luc Moudenc, au détriment de la tête de liste d’Archipel citoyen, l'écologiste Antoine Maurice, pourtant annoncé vainqueur, d'une courte tête, dans différents sondages. 
Antoine Maurice
Antoine Maurice © Thierry Villéger/FTV
Il n'aurait pas battu le record du plus jeune maire de Toulouse (détenu par Dominique Baudis qui avait été élu premier magistrat de la ville rose en 1983, à l’âge de 36 ans) mais ça aurait été de peu. A 39 ans, Antoine Maurice, arrivé en 2ème position des élections municipales à Toulouse à l'issue du premier tour, puis donné vainqueur (d'une courte tête) dans plusieurs sondages, a finalement perdu la bataille du Capitole. Quand d'autres agglomérations comme Bordeaux, Lyon et Strasbourg se sont "mises au vert".

Antoine Maurice, tête de liste d’Archipel citoyen, a 39 ans et il s'en est fallu de quelques 4 000 voix (ce qui n'est pas tout à fait rien) pour qu'il devienne le maire de Toulouse.

Né à Toulouse, Antoine Maurice grandit à L’Isle-Jourdain, dans le département voisin du Gers. Il revient dans sa ville natale en 1999, en tant qu’étudiant en droit. Titulaire d’une maîtrise en droit social et d’un DESS en gestion du personnel, il travaille pendant quelques années en tant que juriste dans des mutuelles.

Ecologiste de longue date

Son engagement politique pour l’écologie, Antoine Maurice le fait remonter à 1995, date à laquelle Dominique Voynet se présente à l’élection présidentielle. Il adhère au parti des Verts à l’âge de 18 ans.

Aujourd’hui directeur d’une association spécialisée dans le compostage de proximité à Toulouse, Antoine Maurice est conseiller municipal depuis 2014, dans le groupe Toulouse Vert demain, qu’il préside avec Michèle Bleuse et Régis Godec. Il est également conseiller à Toulouse Métropole.

Il se décrit lui-même comme un militant associatif investi dans les thématiques du vélo, des énergies renouvelables et de l’agriculture biologique locale.

Choisi pour conduire la liste Archipel citoyen

Antoine Maurice rejoint le mouvement Archipel citoyen à ses débuts en 2017. Basé sur le principe d’impliquer davantage les habitants de Toulouse dans la « chose » politique, le mouvement ne tarde pas à mettre le cap sur les municipales, avec un processus démocratique interne inédit.
Evalué comme les autres candidats par plus de 3 000 Toulousains, Antoine Maurice est choisi en décembre 2019 pour conduire la liste Archipel citoyen aux élections municipales. La gauche toulousaine ne parvient pas s’entendre : Pierre Cohen, l’ancien maire de Toulouse, et Nadia Pellefigue conduisent deux listes socialistes et apparentées.

Le 15 mars 2020, date du premier tour, il arrive en deuxième position du scrutin, derrière la liste emmenée par le maire sortant de Toulouse Jean-Luc Moudenc. Avec 27,56 % des voix, contre 36,18 % pour le maire LR.
En pleine crise sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus, et alors que le second tour des élections est repoussé, les tractations vont bon train entre les trois listes « de gauche ». Pierre Cohen se rallie à Archipel citoyen mais les négociations sont plus difficiles avec les co-listiers de Nadia Pellefigue qui finit par autoriser la fusion, tout en n’y participant pas personnellement. Mi-juin, un sondage place la liste conduite par Antoine Maurice en (légère) tête devant Jean-Luc Moudenc. Finalement, ce dimanche 28 juin, les Toulousains ont choisi de reconduire Jean-Luc Moudenc dans ses fonctions de maire. A l'issue d'une campagne tendue, jalonnée de quelques attaques pas toujours honorables. Et surtout à l'issue d'un scrutin serré...








 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections