Pyrénées : c'est l'été en automne, la sécheresse menace-t-elle ?

Publié le
Écrit par Xavier Marchand
Illustration du fleuve de La Têt dans les Pyrénées-Orientales en novembre 2020.
Illustration du fleuve de La Têt dans les Pyrénées-Orientales en novembre 2020. © C.Michel/l'indépendant/MaxPPP

Les quinze premiers jours du mois d'octobre ont été très secs mais un épisode de sècheresse n'est pas envisagé. Malgré les températures estivales, la pluie va refaire son apparition à partir de jeudi.

Bulletin météo : "Ce début de semaine est marqué par une belle douceur. Le pays est sous l’influence d’une longue rivière atmosphérique venant des Antilles qui apporte une masse d’air doux et humide subtropical".

La douceur de ce début de journée du 19 octobre 2021 est digne d'une matinée de plein été. Températures attendues dans l'après-midi : 23°C à Paris, 25°C à Clermont-Ferrand, et près de 30°C au pied des Pyrénées, selon la Chaîne Météo.

Les températures bien au-dessus des normales saisonnières, s’expliquent par l’arrivée d’une masse d’air d’origine tropicale. "C’est de l’air qui nous vient des Antilles", selon Sébastien Léas, prévisionniste à Météo France. "Il est donc chargé d’humidité, mais est aussi extrêmement chaud".

Cette année, octobre est particulièrement chaud et sans précipitations. Selon Météo Pyrénées, ce mois-ci sera certainement l'un des plus secs de ces 30 dernières années.

Un début du mois d'octobre très sec, mais pas si exceptionnel, selon le responsable du Centre météorologique des Pyrénées, Jacques Richon. "Effectivement, on a un mois sec. Mais il l'est moins qu’en 2017. En 2014, c’était également plus sec."

On ne peut pas faire des statistiques juste sur cette période de quinze jours. Il faut attendre un mois complet et pour l’instant ce n’est pas exceptionnel. Quand on regarde les graphiques, la situation actuelle n'est pas alarmante. Pour l'instant.

Jacques Richon, responsable  du Centre météorologique des Pyrénées

Jacques Richon insiste sur un point crucial, "le mois d’octobre n’est pas fini et il va pleuvoir avant la fin du mois. Dès jeudi et dans les dix prochains jours, des précipitations sont prévues"

La situation ne va pas s’aggraver puisqu’il y a différents épisodes pluvieux qui sont prévus.

Jacques Richon, responsable du Centre météorologique des Pyrénées

Avec ces quinze premiers jours d'octobre anticycloniques totalement secs, les températures sont estivales et "cela se produit assez régulièrement lorsque l’on a du vent orienté au secteur sud, au pied des Pyrénées. On a régulièrement des températures qui grimpent plus que sur le reste du pays", souligne le responsable du Centre météorologique des Pyrénées.

Ce genre d’effet apporte un réchauffement quand le vent vient du sud. Les précipitations tombent du côté espagnol et côté français. Du fait de l’assèchement de la masse d’air, on a les températures qui montent. On peut avoir de très très belles journées comme aujourd’hui au mois de décembre au pied des Pyrénées.

Jacques Richon, responsable du Centre météorologique des Pyrénées

La sécheresse survient lorsque la quantité de pluie est nettement inférieure aux normales saisonnières sur une assez longue période. Lorsque le manque de pluie survient, il empêche le bon remplissage des nappes phréatiques. La sécheresse peut être accentuée par des températures élevées qui provoquent un assèchement des sols et une évaporation plus importante de l’eau disponible.

Le manque d’eau peut donc apparaître à n’importe quel moment de l’année.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.