Cet article date de plus de 3 ans

Rémy Julienne confie toutes ses archives personnelles à la Cinémathèque de Toulouse

Un véritable trésor est ainsi légué à la Cinémathèque avec des essais filmés de mise en scène de cascades. Ces dessous de tournage constituent un patrimoine unique couvrant près de cinquante années de cinéma.
Rémy Julienne, l'homme à la casquette, devant ses archives
Rémy Julienne, l'homme à la casquette, devant ses archives © Sophie Pointaire France 3
Les plus belles cascades de Belmondo c'est  lui, les spectaculaires courses poursuites de James Bond c'est toujours lui : Rémy Julienne, le maître cascadeur du cinéma français, le fou furieux raisonnable comme le surnommait Claude Lelouch.

Il offre à voir l'envers du décor
Agé de 87 ans, Rémy Juliennne  a décidé de confier toutes ses archives personnelles à la Cinémathèque de Toulouse.
Dans ses cartons , tous les secrets de ses cascades, l' envers du décor et surtout un hommage au travail de tout une équipe.
Une partie des archives du "fou furieux raisonnable"
Une partie des archives du "fou furieux raisonnable" © Sophie Pointaire France 3


Une carrière internationale louée par tous les grands
En 1969, Rémy Julienne est sollicité par le Britannique Peter Collinson pour tourner L'Or se barre (The Italian Job). Ce film constituera un véritable tremplin. 
Les plus grands réalisateurs feront appel à lui :Dino Risi, Alberto Lattuada, Terence Young, Sydney Pollack, Sergio Leone, Ron Howard dont six James Bond (Rien que pour vos yeux - qui lui a valu un award en 1981 - Octopussy, Dangereusement vôtre, Tuer n'est pas jouer, Permis de tuer et GoldenEye).

Vidéo : Cascades signées Rémy Julienne
durée de la vidéo: 02 min 53
Quelques cascades de films de Rémy Julienne

En novembre, un évènement Rémy Julienne à la Cinémathèque de Toulouse
À partir de ses archives personnelles, Rémy Julienne a créé un one-man-show dont la première représentation aura lieu dans le cadre du festival Histoires de cinéma, nouvel événement de la Cinémathèque de Toulouse, qui se déroulera du 3 au 11 novembre 2017.

Vidéo : le reportage de Sophie Pointaire et Virginie Beaulieu
durée de la vidéo: 01 min 45
Rémy Julienne offre ses archives à la Cinémathèque de Toulouse

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cinéma culture