Rugby : le Stade Toulousain se met au vert à la montagne pour faire le plein d'oxygène avant la demi-finale du 19 juin

Grâce à sa place de leader du Top 14, le Stade Toulousain a 2 semaines pour préparer sa demi-finale. Le staff des Rouges et Noirs a choisi d'emmener l'équipe se mettre au vert pendant 3 jours en montagne à Saint-Lary, dans les Hautes-Pyrénées. Au menu, entraînements, séances vidéo et vie de groupe.

En août 2018 déjà, le Stade Toulousain avait effectué un stage en altitude à Andorre-la-Vieille pour préparer la saison 2018-2019 : à la fin, l'équipe avait remporté le bouclier de Brennus. Archives.
En août 2018 déjà, le Stade Toulousain avait effectué un stage en altitude à Andorre-la-Vieille pour préparer la saison 2018-2019 : à la fin, l'équipe avait remporté le bouclier de Brennus. Archives. © Virginie Beaulieu / FTV

Trois jours pour prendre le grand air ; trois jours pour décompresser et recharger les batteries ; trois jours pour faire le plein d'oxygène et resserrer la vie de groupe : rien de tel qu'un stage en altitude, dans la fraîcheur et la verdure des Pyrénées, pour placer les rugbymen de Toulouse dans la bonne dynamique.

Objectif : gagner le bouclier de Brennus.

En effet, grâce à sa victoire à Bordeaux face à l'UBB, lors de la dernière journée de la saison régulière du Top 14, le Stade Toulousain a terminé en tête au classement du championnat. Du même coup, il s'est qualifié directement pour les demi-finales.

Les Rouges et Noirs affronteront le vainqueur du match de barrage qui se disputera ce samedi 12 juin à Bordeaux et opposera l'UBB à l'ASM Clermont-Auvergne : leur demi-finale, les Toulousains la disputeront le samedi 19 juin à 20h45 sur la pelouse du Stade Pierre Mauroy à Lille-Villeneuve d'Ascq.

Ils bénéficient donc d'une semaine de repos de plus que leur futur adversaire et le staff est bien décidé à en tirer le meilleur profit.

Les entraînements hélas à huis-clos

C'est un collectif comptant pas moins de 40 joueurs - mais privé de ses blessés de longue durée tels Lucas Tauzin, Sofiane Guitoune, Clément Castets et Arthur Bonneval -  qui a donc pris, ce mardi 8 juin, la route de la station pyrénéenne de Saint-Lary dans les Hautes-Pyrénées.

Au programme jusqu'à ce vendredi 11 juin à midi : des entraînements bien-sûr - qui se dérouleront à 100% à huis-clos pour cause de protocole sanitaire anti Covid - ainsi que des séances vidéo, mais aussi des moments d'oxygénation et de vie de groupe dont le coach Ugo Mola a le secret.

Ainsi, début août 2018, il avait emmené son équipe à Andorre-la-Vieille : les joueurs s'étaient régalés à effectuer des activités de plein-air au sein du parc Naturlandia, randonnée en buggy, descente en tyrolienne ou à bord d'un "turbotron" ; ces moments de détente partagés entre coéquipiers avaient resserré (s'il en était besoin) l'esprit de groupe.

A la fin de cette saison 2018-2019, Toulouse avait remporté le bouclier de Brennus.

C'est une étape sur la route d'un nouveau titre qui est dans la ligne de mire du staff toulousain, en emmenant son effectif  pour une "mise au vert" dans les montagnes pyrénéennes.

Une autre statistique peut contribuer à donner confiance aux Rouges et Noirs et à leurs supporters : lors de ses trois derniers titres de champion de France, en 2011, 2012 et 2019, l'équipe avait à chaque fois terminé première de la saison régulière.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
stade toulousain rugby sport top 14 montagne nature