SNCF : des usagers du TER Auch/Toulouse font grève des billets de train

© MaxPPP
© MaxPPP

Il n'y a pas que la SNCF qui peut faire grève. Une poignée de voyageurs de la ligne Auch/Toulouse a décidé de ne plus acheter de titres de transports. Ils demandent que le terminus de ce trajet soit de nouveau la gare Matabiau et non plus les Arènes comme c'est le cas depuis décembre 2015. 

Par Anissa Harraou

En décembre dernier, les usagers gersois de la ligne Auch-Toulouse ont eu une une mauvaise nouvelle : le train qu'ils empruntent tous les matins depuis pour aller travailler, ne s'arrête plus à la gare de Toulouse Matabiau, mais 15 minutes plus tôt, à l'arrêt Saint-Cyprien-Arènes. Une situation inacceptable pour ces voyageurs, qui ont décidé de ne plus acheter leur ticket de transport.


Les raisons de la colère

Les usagers empruntant cette ligne Auch-Toulouse doivent, depuis décembre, s'arrêter à l'arrêt Saint-Cyprien Saint-Agne. Le transport jusqu'à la gare Matabiau n'étant plus assuré pour le train de 7h06, le trajet jusqu'au lieu de travail de ces personnes est rallongé.Tous les jours, c'est 15 minutes de transport en plus, en bus ou métro, que doivent supporter ces Gersois. Ils demandent une compensation financière pour ces trajets supplémentaires. 

Ils ont trouvé la solution pour attirer l'attention sur le sort : ne plus payer leurs titres de transport.


Bien-sûr, les grévistes ont reçu des PV et tous, ont été envoyés par la Poste au Conseil régional, présidé par Carole Delga et qui gère les trains express régionaux. Ils espèrent attiter l'attention des élus et que le terminus à la gare Matabiau soit rétabli. 

En outre, le nombre de trains, assuré au minimun, est aussi contesté. Selon ces usagers, les trains sont bondés. Plusieurs trains ont été supprimés aux heures de pointe. Le train de 17h36 au départ des Arènes par exemple ne "dispose pas de rames suffisantes pour l'ensemble des voyageurs, à tel point que certains doivent rester à quai."

Un problème de gestion des trains à Matabiau

Du côté de la SNCF, on assure que ces modifications de trajet sont temporaires. Elles ne doivent durer que jusqu'à juillet 2016. La SNCF souligne également un nombre de trains trop important que la gare Matabiau ne pourrait plus assumer, mais seulement provisoirement.





Sur le même sujet

Les + Lus