SNCF : un bloc de béton tombe sur les voies au Nord de Toulouse, le trafic ferroviaire interrompu entre Toulouse et Montauban

Publié le Mis à jour le

Suite à un accident sur un pont à Saint-Jory au nord de Toulouse vers 6h ce vendredi 8 juillet, un bloc de béton s'est décroché. Il est tombé sur les voies de chemin de fer qui passaient au-dessous. Une locomotive de l'Intercités Paris-Toulouse a été endommagée. Après 3 heures de réparation, le train a pu repartir dans la matinée, comme l'ensemble du trafic.

Ce vendredi 8 juillet après 9h, le trafic ferroviaire va repartir très doucement entre Toulouse et Montauban. Pendant plus de 3 heures, les deux voies de circulation des trains ont dû être coupées suite à la chute d'un bloc de béton sur les voies sur la commune de Saint-Jory en Haute-Garonne.

Un bloc de béton tombe sur les voies

Vers 6h du matin un accident de la circulation s'est produit sur un pont de cette commune au nord de Toulouse, un bloc de béton s'est décroché. Il est tombé sur les voies ferroviaires en contrebas. Un train entre Toulouse et Montauban l'a heurté. Les voyageurs et les agents n'ont pas été blessés mais la locomotive du train a été endommagée. 

Dans la foulée, la SNCF a annoncé sur les réseaux sociaux que la circulation a été interrompue dans les deux sens entre 6h et 9h sur cette portion et qu'elle est fortement perturbée jusqu'à Agen/Brive.

Reprise du trafic prévue vers 10h

Joint par téléphone, la SNCF assure que tous les services techniques ont été très vite à pied d'œuvre pour retirer le bloc de béton. Ce qui a été fait vers 9h.

La locomotive du train a aussi été réparée selon la communication de la SNCF, les voyageurs du train Intercités Toulouse/ Paris devraient pouvoir repartir dans la matinée. 

La SNCF estime la reprise du trafic à la normale dans les deux sens vers 10h30. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité