Solidarité : le beau geste de pompiers à Toulouse qui offrent leurs primes Covid à deux associations pour Noël

La générosité des sapeurs-pompiers de Toulouse-Lougnon. Environ 120 pompiers ont décidé de ne pas garder pour eux les primes Covid qui ont été versées. Ils en ont fait don à deux associations qui s'occupent d'aider les enfants malades et leurs familles. Soit plus de 4 000 euros.  

© Sapeurs-pompiers de Toulouse Lougnon

Depuis le début de l’épidémie de la COVID-19, en mars 2020, les pompiers ont été en première ligne. Ils sont intervenus pour des cas supposés ou avérés de Coronavirus en assurant la continuité du service public pendant la durée de l’état d’urgence sanitaire. Les pompiers de la Haute-Garonne se sont vus octroyer une prime pour les missions effectuées dans ce contexte particulier.

4 010 euros pour deux associations

Les sapeurs-pompiers de Toulouse-Lougnon, par le biais de l’amicale qui a servi de support pour collecter les primes, ont fait le choix de reverser la somme de 4 010€ à deux associations qu'ils suivent depuis de nombreuses années. Habituellement, ces pompiers soutiennent ces associations en organisant avec elles le bal des pompiers ou le loto annuel. Ils organisent aussi régulièrement des visites de la caserne pour les enfants. Malheureusement, vu le contexte sanitaire, cette année, cela n'a pas été possible. Les pompiers ont trouvé la parade : générosité et solidarité.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Pompiers Toulouse-Lougnon (@sapeurs_pompiers_lougnon)

Les deux associations en question, Un maillot pour la vie et Sanfilipo Sud oeuvrent, depuis de nombreuses années, pour accompagner, suivre et soutenir les familles et enfants atteints du syndrome Sanfilippo pour l’une et pour l’autre toutes maladies et pathologies confondues.
Un beau cadeau de Noël pour ces associations qui ont reçu le mercredi 23 décembre un chèque de 2 005€ chacune, pour les aider
dans leur quotidien et ainsi continuer à pouvoir donner de l’espoir aux enfants en cette période de fêtes.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société covid-19 santé