Une start-up toulousaine crée un système d'affichage tête haute compatible avec toutes les voitures

Publié le Mis à jour le

Regarder son GPS sans jamais quitter les yeux de la route c'est possible grâce à la start-up Eyelights. Fondé par deux jeunes ingénieurs toulousains, elle pourrait révolutionner notre façon de conduire grâce à leur sytème d'affichage tête haute. Découverte. 

Quel conducteur n'a jamais remarqué que regarder son GPS ou son smartphone pouvait s'avérer dangereux pour la conduite ? Romain Duflot, jeune ingénieur toulousain a fait ce constat lorsqu'il passait son permis. 

Après avoir mené des recherches, il a découvert un chiffre : il faut en moyenne 5 secondes pour faire le trajet visuel entre la route et le GPS (ou le smartphone). 

De ce constat est né le système d'affichage tête haute Eyelights. Il s'agit d'un kit comprenant une tablette à poser sous le pare-brise, un film miroir transparent à coller sur le pare-brise et un câble qui permet de relier la tablette et le smartphone. 
Ce trio permet de projeter le contenu du smartphone en transparence sur le pare-brise. 

 


Un temps de réaction 10 fois plus rapide 


Une aide à la conduite qui réduirait à 0,5 seconde le temps qu'il faut pour balayer du regard la navigation puis la route. Soit une réactivité multipliée par 10! Et un confort de conduite largement optimisé lui aussi. 

Démonstration en image du système d'affichage tête haute : 
 


Ne jamais quitter les yeux de la route tout en consultant la navigation GPS du téléphone, une petite révolution lorsqu'on sait qu'un accident de la route sur 2 est dû au smartphone. 

Mais pour mettre au point ce système d'affichage tête haute compatible avec tous les smartphones et tous les véhicules, il aura fallu des années de recherche et développement aux deux fondateurs de la start-up Eyelights. 
 

Un système qui supporte des températures extrêmes 


Pour que l'affichage soit bien visible sur le pare-brise même lorsque le conducteur a le soleil en face de lui, les ingénieurs ont du mettre au point une tablette 10 fois plus lumineuse que celle qu'on trouve sur le marché. Et qui dit luminosité accrue, dit risque de surchauffe, qui plus est dans un habitacle de voiture. L'autre défi de l'entreprise a donc été de créer une tablette qui supporte des températures extrêmes. 


Les systèmes d'affichage tête haute existent déjà en option sur certains véhicules haut de gamme mais ils coûtent en moyenne 1500 euros. L'aide à la conduite que propose Eyelights, elle, se vend entre 200 et 300 euros, et s'installe aussi bien sur les modèles neufs que sur les veilles voitures de collection. 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité