TÉLÉVISION. Explorez 40 ans d’expérimentation télévisuelle à la Cinémathèque de Toulouse

Publié le
Écrit par Mélanie Cellier

Du 5 au 30 avril, le cycle « Télévision et Expérimentation » retrace 40 ans de recherche télévisuelle qui ont permis d’inventer la télévision d’aujourd’hui. En partenariat avec l'INA, la Cinémathèque de Toulouse vous propose de découvrir des collections uniques de cinéma expérimental, de fictions et de documentaires.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

[Partenariat] À travers son cycle « Télévision et Expérimentation », la Cinémathèque de Toulouse choisit de raconter l’histoire inattendue d’une facette oubliée de la télévision. Bien avant que le temps de cerveau disponible soit vendu à des annonceurs, des femmes et des hommes tentaient bel et bien d’imaginer un autre modèle sociétal. Un modèle où la télévision serait le média d’une éducation populaire, le canal d’un partage de savoirs qui appellerait, en retour, un échange. Retour sur ces années méconnues…

durée de la vidéo : 02min 08
Bande-annonce du cycle "Télévision et Expérimentation" de la Cinémathèque de Toulouse ©La Cinémathèque de Toulouse

Quand télévision rimait avec expérimentation

Vous le savez, la télévision française n’a pas toujours été telle que nous la connaissons aujourd’hui. Entre 1960 et 1999, elle a notamment fait l’objet de nombreuses expérimentations qui l’ont façonnée et modelée pour devenir le « média du futur ».

Le Service de la Recherche de l’ORTF (Office de radiodiffusion-télévision française) dirigé à l’époque par Pierre Schaeffer, puis, à partir de 1974, la DPCR (Direction des Programmes de Création et de Recherche) de l’INA ont longtemps exploré formes et contenus pour produire une grande diversité de programmes avant-gardistes.

À travers 20 longs et moyens métrages et 27 courts-métrages, la Cinémathèque de Toulouse, en partenariat avec l’INA, vous propose un voyage dans les mémoires de cette histoire riche et fascinante !

Imaginez une entité presque autonome au sein d’un organisme d’État, une sorte de département occulte constitué d’hommes et de femmes que l’on voit comme des farfelus et dont on ne sait pas très bien ce qu’ils font ni à quoi ils servent. Ils cherchaient la télévision de demain

La Cinémathèque de Toulouse

Émissions conceptuelles, animation, art vidéo, films-essais, leurs champs de recherches n’avaient aucune limite si ce n’est celle de leur imagination ! Avec une liberté d’expression sans pareille qui mêlait innovations technologiques et quête d’un renouvellement artistique, les équipes de recherche s’interrogeaient surtout sur les interactions possibles entre regardés et regardants.

L’exploration d’un continent perdu  

Ce cycle est une occasion unique de découvrir des films et expérimentations menés à la télévision par des cinéastes et artistes reconnus tels que Coline Serreau, Chantal Akerman, Peter Foldes, Chris Marker, Jean Eustache ou encore Claude Chabrol.

Rappelez-vous Les Shadocks maintenant ancrés dans la culture populaire et diffusés pour la première fois en 1968. Déjà, nous assistions aux prémices de l’animation.

De nombreuses émissions d’enquête sociologique sont également nées de l’esprit créatif de ces services de recherche (bien qu’elles soient moins connues). Parmi elles, À vous de jouer, qui invite un groupe de jeunes à réaliser sa propre émission ou encore Vocations, une émission dans laquelle une personnalité invitée est confrontée aux variations de son propre discours en fonction qu’elle se pense ou pas filmée.

Voir la programmation du cycle "Télévision et Expérimentation".

Un voyage historique insolite, sociétal et artistique à vivre absolument !

France 3 Occitanie est partenaire de la Cinémathèque de Toulouse.