• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Top 14 : un 20ème titre de champion de France pour Toulouse

Le stade toulousain s'est imposé 24-18 face à Clermont en finale de Top 14 de rugby. Toulouse remporte le 20ème titre de son histoire. / © Christophe Neidhardt
Le stade toulousain s'est imposé 24-18 face à Clermont en finale de Top 14 de rugby. Toulouse remporte le 20ème titre de son histoire. / © Christophe Neidhardt

Le stade toulousain s'est imposé 24-18 face à Clermont en finale de Top 14 de rugby. Toulouse remporte le 20ème titre de son histoire.

Par Olivier Le Creurer

Les Toulousains attendaient ce 20ème titre depuis 7 ans. 7 ans de disette. Et comme en 2012, un écran géant était installé Place du Capitole pour permettre aux nombreux supporters de suivre la finale Toulouse/Clermont en direct. Près de 16 000 personnes attendues. L'ambiance était très animée, même avant le début de la rencontre.
 
 
Et que dire de l'ambiance à Paris. Pour soutenir leur équipe dignement, des fans Toulousains sont partis très tôt ce samedi matin direction la capitale. Treize bus ont été affrêtés pour l'occasion. Les 10 heures de bus n'ont pas entamé la motivation des supporters !
 

Le match contre Clermont, c'est la confrontation entre les deux premiers de la phase régulière du Top 14. Clermont a, en outre, remporté le Challenge Européen cette saison. 
 

Ramos ne se loupe pas


Les Auvergnats ouvre le score dès la 2ème minute grâce à une pénalité du buteur maison Laidlaw. Les Montpelliérains savent l'importance de la réussite de l'habituel tireur de pénalité. L'année dernière, Ruan Pienaar avait complètement manqué son match et le MHR avait vécu un calvaire durant tout le match.

Du côté toulousain, justement, Thomas Ramos a été très fébrile lors de la demi-finale face à la Rochelle. Il va vite rassurer ses partenaires en égalisant dès la 10ème minute.
 

Laidlow et Ramos se répondent: 6-6 puis à la 28ème minute, à la la suite d'un gros travail de ligne des toulousains, Yoann Huget applatit dans l'en-but. 1er essai du match. La transformation, très difficile est manquée par Ramos. Le Stade toulousains mène 11-6. 
 

Laidlow réduit le score. mi-temps: 11-9 pour Toulouse. "C'est une finale, c'est dur, les deux équipes se cherchent un peu. Cela se joue à un détail. Si on gagne le match avec un point d'avance, on s'en fout," résumé Maxime Médard, le seul toulousain a avoir remporté la finale il y a 7 ans.
 

Deux essais pour Huget


En seconde période, Toulouse confirme son ascendant: une pénalité de Ramos et surtout un second essai de Yoann Huget après une superbe action collective (55ème). Transformation réussie par Ramos: 21-12.
 


Ne rien lâcher

Laidlow permet aux Clermontois de rester au contact. Les Auvergants ont toujours marqué au moins un essai durant tous leurs matchs cette saison. A cinq minutes de la fin du temps réglementaire, Toulouse mène 24-18. "Moins d'un essai transformé sépare les 2 équipes... Il ne faut rien lâcher !" insiste le club sur twitter.


Mais le Stade toulousain ne cède pas et garde l'avantage au score: un 20ème titre amplement mérité. "Un truc de fou ! Une saison de dingue ! On ne s'est pas renié. On a fait notre jeu," exulte Sofiane Guitoune.
 
© A. Jocard / AFP
© A. Jocard / AFP

"Pour l'avoir vécu en tant que joueur, c'est tellement beau. Cela appartient aux joueurs. Nous ne sommes que des metteurs en scène. Je suis fier de l'esprit. Nous avons fait notre rugby," savoure Ugo Mola, l'entraîneur du stade toulousain. 

A l'issue de la rencontre, les Toulousains Bigflo et Oli ont enflammé le stade de France, plein à craquer avec plus de 79.000 spectateurs: "Allez Toulouse". Les joueurs les ont accompagnés.
 
A l'issue de la rencontre, les Toulousains Bigflo et Oli ont enflammé le stade de France, plein à craquer avec plus de 79.000 spectateurs: "Allez Toulouse". Les joueurs les ont accompagnés. / © Christophe Neidhardt
A l'issue de la rencontre, les Toulousains Bigflo et Oli ont enflammé le stade de France, plein à craquer avec plus de 79.000 spectateurs: "Allez Toulouse". Les joueurs les ont accompagnés. / © Christophe Neidhardt

Pendant ce temps-la, Toulouse s'enflammait. la fête va durer une bonne partie de la nuit.
 
 

Emission spéciale dimanche à partir de 15h30


Les Toulousains seront de retour sur la place du Capitole avec le bouclier de Brennus dimanche après-midi. A partir de 15h30, nous vous proposons une émission spéciale sur notre page facebook et sur notre site internet. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Aude : Christophe Castaner en visite à Vinassan

Les + Lus