Top 14 : Toulouse sur sa lancée à Bordeaux

Ugo Mola : "On est tombé sur une équipe de Bordeaux qui est dans le doute". / © Nicolas Tucat/AFP
Ugo Mola : "On est tombé sur une équipe de Bordeaux qui est dans le doute". / © Nicolas Tucat/AFP

Toulouse, irrésistible ces dernières semaines, a poursuivi sa série en allant s'imposer sur le terrain de Bordeaux-Bègles (25-19) samedi soir au Matmut Atlantique à l'occasion de la 19ème journée de Top 14.

Par M.M. (avec AFP)

Ce succès, marqué du sceau du réalisme notamment en première période, permet aux Stadistes de rester au contact du Racing 92 au classement, bien ancrés à la 3e place.

Pour l'UBB, les journées se suivent et se ressemblent. Déterminés, les Girondins ont manqué d'efficacité, notamment lors du premier acte qu'ils ont copieusement dominé, et ont payé très cher l'exclusion logique de leur pilier Paiva (57) qui a définitivement fait pencher le match en faveur des visiteurs.

Ces derniers, qui restaient sur trois victoires bonifiées, ont fait un peu moins bien mais ont quand même inscrit trois essais.

Bien que dominés en conquête, notamment en mêlée fermée - en témoigne l'essai de pénalité pour l'UBB (25) - leurs deux premiers passages dans l'en-but ont récompensé leurs deux seuls temps forts du premier acte.
Une inspiration au pied de Holmes pour Médard esseulé en position d'ailier (29) leur a permis de rétablir la parité au score, puis l'opportuniste Faasalele a volé un ballon au sol dans les mains de Jones et s'est retourné pour marquer juste avant la pause (7-14).

Bordeaux est revenu avec les mêmes intentions, l'efficacité en prime quand Lonca a franchi et servi à hauteur Frisby pour l'égalisation (45).
Suite au carton rouge adressé à Paiva pour un placage cathédrale sur Marchand, Ramos a remis les siens devant, puis David, intéressant au centre, a donné de l'air aux Toulousains en concluant un joli mouvement d'ensemble (65).

Ne voulant pas mourir, et malgré une pénalité ratée face aux perches par Volavola, le pilier Ravai a remis son équipe dans le sens de l'espoir en inscrivant un essai d'ailier détonnant (19-22, 71).
Mais cela n'a pas suffi pour inverser une tendance établie et finalement confirmée par une dernière pénalité de Ramos sortant les hommes de Rory Teague du bonus défensif.

Ils ont dit...

Ugo Mola (manager de Toulouse) : "On a réalisé une performance maîtrisée. Dès l'instant qu'on est en possession du ballon, on a été en mesure de faire des choses très intéressantes. Ce qui me gêne, c'est que l'on ne l'a pas assez utilisé ou que l'on en a manqué par moments et notamment par rapport à notre conquête qui est étonnante car parfois fragile et parfois très dominante. Félicitations à nos avants sur le jeu autour des rucks. On est tombé sur une équipe de Bordeaux qui est dans le doute. On a battu une très bonne équipe et il nous faudra remettre le bleu de chauffe le week-end prochain contre Lyon. Il reste sept journées, je ne crois pas que l'on a vu un Stade Toulousain à 100%, donc, il y a encore de la marge."

Rory Teague (manager de Bordeaux-Bègles) : "On est vraiment déçu. Il y a pas mal de choses qui sortent autour de moi et du club cette semaine et quand tu ne gagnes pas, c'est vraiment difficile. Je suis vraiment déçu pour les joueurs qui travaillent bien dans ce contexte. Je suis content de l'engagement, mais il n'est pas suffisamment bon pour aller gagner le match contre une équipe comme Toulouse qui est en forme en ce moment et en confiance. On est passé à côté ce soir. Nous contrôlons le match pendant 20 minutes mais le match bascule vite fait. On sort des vestiaires à la mi-temps, on revient vraiment bien, avec un jeu qui veut dire
quelque chose mais le carton rouge fait mal. Il y a toujours une chose qui fait basculer le match, c'est le thème de notre saison. L'objectif maintenant est de finir la saison ensemble, pour construire quelque chose ensemble
".

Sur le même sujet

Les + Lus