Toulouse : “De 1945 à 1983 l'âge de la retraite était fixé à 65 ans” rappelle un retraité haut-garonnais

L'abaissement de l'âge de la retraite de 65 à 60 ans était une promesse de François Mitterrand pendant la campagne électorale de l'élection présidentielle de 1981. / © AFP
L'abaissement de l'âge de la retraite de 65 à 60 ans était une promesse de François Mitterrand pendant la campagne électorale de l'élection présidentielle de 1981. / © AFP

Créée en 1945, la retraite des salariés a été fixée à l'âge de 65 ans jusqu'en 1983. Seuls les plus anciens s'en souviennent : c'est François Mitterrand, au lendemain de son élection à la présidence de la République, qui l'a fait baisser à 60 ans, rappelle un retraité haut-garonnais.

Par Yann-Olivier d'Amontloir

A la Libération le gouvernement français décide la création de la Sécurité Sociale et la mise en place de la retraite à 65 ans pour les salariés du secteur privé.
C'est François Mitterrand, candidat du PS lors de la campagne pour l'élection présidentielle de 1981, qui avait promis de ramener l'âge de départ en retraite de 65 à 60 ans.

Promesses électorales tenues

Suite à son élection il a fait appliquer un certain nombre des mesures sociales qui figuraient dans son programme : hausse du SMIC et du minimum-vieillesse, semaine de 39 heures au lieu de 40, cinquième semaine de congés payés (la troisième avait été décrétée en 1956 et la quatrième après les "événements" de mai 68), et donc abaissement de l'âge légal de départ à la retraite de 65 à 60 ans.
"Cette mesure a été effective au 1er avril 1983" rappelle Alain Martin, un habitant de Saint-Elix le Château : âgé aujourd'hui de 79 ans, il a pris sa retraite à 60 ans après une carrière très diversifiée.

5 ans d'un seul coup, il fallait le faire ! Si François Mitterrand avait mis la retraite à 64 ans nous n'aurions pas eu autant de difficultés

ajoute-t-il.
Il est vrai qu'à sa création, le système par répartition s'appuyait à l'époque sur le fait qu'il y avait 1 retraité pour presque 10 salariés cotisants.

Un équilibre financier mis à mal

Avec ce brusque et important abaissement de l'âge de la retraite, et l'augmentation continuelle de l'espérance de vie, ce chiffre est descendu progressivement à 1 retraité pour à peine 2 salariés cotisants.
"On a rien sans rien", un slogan qui peut être interprété de multiples façons à propos de l'âge de la retraite. / © MaxPPP
"On a rien sans rien", un slogan qui peut être interprété de multiples façons à propos de l'âge de la retraite. / © MaxPPP

L'équilibre financier du système a été mis à mal par ces paramètres incontournables, et à partir de 2010 l'âge légal de départ en retraite a été remonté progressivement à 62 ans, et correllé au nombre de trimestres cotisés, un fait qui implique aujourd'hui que la moyenne d'âge de départ est à 64 ans.

Pour comprendre les difficultés du présent il faut connaître le passé

tient aussi à rappeler Alain Martin.
"Au début des années 1980 la France était le quatrième pays le plus riche au Monde... Elle est aujourd'hui à la septième place et sa dette augmente tous les ans."
"Ces faits sont aujourd'hui ignorés de la grande majorité des gens de moins de 60 ans", souligne-t-il encore, "et il me semble important de les rappeler".

Sur le même sujet

Les + Lus