• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : après 10 ans dans la rue, un chat retrouve sa propriétaire

© MaxPPP
© MaxPPP

Pendant 10 ans, un chat a vécu et survécu dans un quartier de Toulouse. Il s'est échappé lors d'un déménagement. Sa propriétaire l'a cherché, sans succès. Elle vient de le retrouver. Une petite histoire qui rappelle l'importance de l'identification des animaux de compagnie.

Par Laurent Dubois

En 2008, une toulousaine, d'origine anglaise, décide de déménager. Le temps de faire les cartons, elle confie son jeune chat de 2 ans à des amis. Le petit félin s'échappe de son foyer provisoire, sur la route de Seysses. Il va passer 10 ans dans la rue. Le matou, une femelle de couleur noire, va s'installer dans un quartier. L'animal domestique va devenir  un chat des rues. Il va être nourri par les résidents et passer de gamelle en gamelle, de maisons en maisons.

Les années vont passer. Les habitants du quartier ont l'habitude de voir l'animal et chacun pense que c'est le chat du voisin. Les chats sont des "nomades". Leur territoire ne respecte pas les lignes du cadastre et les grillages. Il n'est pas rare qu'un animal passe d'un domicile à un autre et rentre chez ses propriétaires en fonction de ses envies.

Mais un jour, un incident se produit. Le chat, désormais âgé de 12 ans, arrive chez l'un de ses "fournisseurs" habituels de croquettes. Sa patte est enflée. Sans le savoir, l'animal a poussé la bonne porte ou plutôt escaladé la bonne clôture. C'est celle d'une bénévole d'une association toulousaine, Le Chat Libre. Depuis des années, la bénévole en question pense, comme les autres résidents, que le chat appartient à des voisins. Mais voyant que l'animal a besoin de soin, la bénévole amène le matou (plus précisément la minette) chez un vétérinaire.

Et là, c'est la surprise. Le vétérinaire commence l'examen par une vérification de base. Mais qui n'est pas toujours réalisée par les praticiens. Le vétérinaire vérifie si le chat est identifié. C'est le cas. Le petit félin va retrouver, 10 ans après, sa  propriétaire.

L'été 2018 est marqué par une explosion des abandons. Ce vendredi 18 août, à Toulouse, c'est un retour au bercail qui s'est produit. Le chat est rentré chez lui. Ce n'est pas son ancien domicile puisque sa propriétaire a quitté la Haute-Garonne. Mais l'ancien chat des rues réintègre son foyer. 

Les retrouvailles ont été rendues possible par l'identification du chat. Elle est obligatoire depuis 2012. Mais les propriétaires de chats ou de chiens ne respectent pas toujours la règlementation

Manifestation du BTP dans le Gard

Les + Lus