Toulouse : une centaine de tombes profanées au cimetière Terre-Cabade

Publié le Mis à jour le
Écrit par Vincent Albinet
Une centaine de tombes a été profanée à Terre-Cabade, le plus grand cimetière de Toulouse
Une centaine de tombes a été profanée à Terre-Cabade, le plus grand cimetière de Toulouse © Eric Foissac/France 3 Occitanie

Une centaine de tombes a été profanée au cimetière Terre-Cabade de Toulouse dans la nuit de samedi à dimanche. La police a ouvert une enquête.

L'entrée d'une tombe saccagée

Une centaine de tombes a été profanée, dans la nuit de samedi à dimanche, sur une surface de 33 hectares, dans le cimetière toulousain de Terre-Cabade, a-t-on appris de source policière. Une tombe a été éventrée. C'est le gardien qui, en prenant son service dimanche matin vers 7 heures, a découvert les dégradations. Aucune inscription n'a été découverte

Pas d'inscription, ni de communauté visée

Les dégradations sont importantes, mais aucune communauté ne serait particulièrement visée, indique une source policière. 

Dimanche matin, la police judiciaire était sur place pour prélever les éventuelles empreintes et traces ADN laissées par les profanateurs.

"On n'a jamais connu ça à ce point-là" selon le maire

"C'est un spectacle désolant, on a jamais vu autant de tombes touchées, des crucifix, des plaques, des colonnes ou des vases cassés ou projetés dans les allées", a indiqué le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc qui s'est rendu au cimetière Terre Cabade dans la matinée.    

Le cimetière Terre-Cabade est l'œuvre de l'architecte et urbaniste Urbain Vitry qui en  a fait le plus grand cimetière de Toulouse. 

Son nom proviendrait de l'occitan terra cavada, en raison de la terre récupérée lors du creusement des tombes qui fournissait l' argile aux briquetiers de la ville rose. 

Voir le reportage de Luc Truffert et Eric Foissac : 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.