A Toulouse, l’école maternelle Claude Nougaro a (de nouveau) les pieds dans l’eau

La cour de récré, les couloirs et le dortoir ont été inondé
La cour de récré, les couloirs et le dortoir ont été inondé

Des trombes d’eau se sont abattues hier à Toulouse et n’ont pas épargné l’école maternelle Claude Nougaro. Ce n’est pas la première fois mais malgré les signalements, rien n’est fait. Les parents d’élèves montent au créneau.

Par Martin Vanlaton

L’école maternelle publique Claude Nougaro accueille 128 élèves … et la pluie lors d’épisodes orageux. Lundi, vers 18 heures, les trombes d’eau qui se sont abattues sur Toulouse ont inondé l’école du quartier des Minimes : cour de récré transformée en piscine, couloirs dignes de pédiluves et mare d’eau dans le dortoir des enfants.

Parents d'élèves et instituteurs se relaient pour dégager l'eau des couloirs de l'école Nougaro
Parents d'élèves et instituteurs se relaient pour dégager l'eau des couloirs de l'école Nougaro

Le dortoir des petits a aussi été inondé
Le dortoir des petits a aussi été inondé

Instituteurs, parents d’élèves et ATSEM (Agents Territoriaux spécialisés des écoles maternelles) se sont donc relayés pour tenter de dégager l’eau des couloirs à l’aide de racleaux et de couvertures en guise de barricade. "Tout le monde s'est armé d'une raclette pour déblayer. Les dames du CLAE ont porté les enfants pour les faire traverser" raconte une mère de famille. 

L'école Claude Nougaro inondée le lundi 11 juin 2018

"Depuis la rentrée, on en est à 7 inondations"


Ce n’est pas la première fois que l’eau inonde cette école, même si lors du dernier épisode orageux, l’eau s’est infiltrée par les fenêtres du premier étage. Une parent d'élève raconte : "Depuis la rentrée, on en est à 7 inondations. A chaque fois, la directrice envoie un mail à la mairie. Le problème est évoqué à chaque conseil d'école. Sans réponse."

Pourtant, selon elle, il suffirait juste d'entretenir au minimum l'école. "Il suffit juste de déboucher les canalisations. Elles n'ont pas été débouchées depuis au moins le début de l'année. Avec l'automne, elles sont remplis de feuilles mortes. Donc quand il pleut beaucoup, l'eau monte et passe sous les portes en bois."

Les épisodes orageux depuis le début de l'année scolaire ayant impacté l'école ont eu lieu en dehors des heures de classe. "Heureusement ! explique la parent d'élève, car sinon on devrait évacuer l'école."

Contactée par nos soins, la mairie de Toulouse s'est engagée à fournir des réponses à nos questions.

Sur le même sujet

Perpignan : 136 passagers bloqués dans un avion pour une suspicion d'alerte choléra

Les + Lus