Toulouse : l'émotion reste vive une semaine après la mort d'un cycliste

Un cycliste de 41 ans est mort le 17 janvier 2020 à Toulouse / © L. Boffet / FTV
Un cycliste de 41 ans est mort le 17 janvier 2020 à Toulouse / © L. Boffet / FTV

Ses obsèques doivent avoir lieu ce vendredi. On sait désormais que le cycliste décédé alors qu'il se rendait à son travail vendredi dernier route de Launaguet à Toulouse a été victime de l'ouverture d'une portière par un chauffeur garé sur la piste cyclable.

Par Laurence Boffet

Une semaine après le décès d'un cycliste, route de Launaguet à Toulouse, l'enquête progresse. On sait désormais que cet homme de 41 ans, a été contraint de se déporter à cause d'un camion garé sur la piste cyclable. Au moment où le cycliste le dépassait, le conducteur du camion aurait ouvert sa portière et l'aurait fait chuter. C'est alors que ce dernier aurait été heurté par une automobiliste arrivant en face.
 

Beaucoup d'émotion 

Le cycliste renversé était professeur de mathématiques au collège Rosa Parks deToulouse. Il se rendait à son travail quand il a eu cet accident. La nouvelle de son décès a provoqué beaucoup d'émoi dans la communauté scolaire. Le collège qui indique avoir perdu "une belle personne dont émanait une immense gentillesse" a mis en place toute cette semaine une cellule d'accueil et d'écoute composée de personnel médical, infirmier, social et de psychologues. 
Un premier hommage spontané a été organisé samedi dernier à Toulouse.
La communauté cycliste toulousaine envisage d'en organiser un autre le 31 janvier prochain.
L'association toulousaine 2 pieds 2 roues rappelle aussi qu'en un an, 4 cyclistes sont morts dans la ville rose. Elle appelle la police à verbaliser davantage pour obliger les automobilistes à respecter le code de la route et les cyclistes.

Sur le même sujet

Les + Lus