Toulouse: le Festival Cinelatino récompense le film uruguayen “Los Tiburones”

Lucia Garibaldi est une jeune réalisatrice Uruguayenne. Son film "Los Tiburones" a également reçu le prix international de la mise en scène au Sundance festival aux Etats-Unis. / © PABLO PORCIUNCULA BRUNE / AFP
Lucia Garibaldi est une jeune réalisatrice Uruguayenne. Son film "Los Tiburones" a également reçu le prix international de la mise en scène au Sundance festival aux Etats-Unis. / © PABLO PORCIUNCULA BRUNE / AFP

Le festival Cinelatino de Toulouse, l'un des plus grands rendez-vous du cinéma latino-américain en Europe, a décerné samedi son grand prix au film "Los Tiburones" ("Les requins"), de la réalisatrice uruguayenne Lucia Garibaldi. 

Par AM avec AFP

Lucia Garibaldi est une jeune cinéaste uruguayenne, qui a déjà réalisé deux courts-métrages : "Colchones" en 2010 et "Mojarra" en 2012. Elle a été couronnée à Toulouse quelques semaines après avoir reçu le prix de la mise en scène au festival du film indépendant de Sundance (États-Unis), pour son premier long métrage : "Los Tiburones" ("Les Requins"). 

Une interview avec la réalisatrice (interview en Espagnol sous-titré Anglais) permet de découvrir quelques éléments sur ce film, qui raconte l'histoire de Rosina, une adolescente qui habite dans un petit village balnéaire. Une rumeur se répand : pour la première fois, il y aurait des requins dans l'océan près de chez eux. 
 
World Cinema Dramatic Competition: The Sharks
Le film raconte la première fois que Rosina veut se rapprocher d'un homme : une approche maladroite et non-réciproque, d'après la réalisatrice. Elle dit avoir souhaité raconter à travers ce film la sensation que ça fait de grandir, de faire les choses pour la première fois, de se sentir mal à l'aise et "bizarre."
 

13 long-métrages de 10 pays en compétition


Pour sa 31e édition, la manifestation toulousaine a choisi de mettre en lumière les îles Caraïbes qui, pour certaines comme Cuba, vivent un véritable renouveau cinématographique.

Treize longs-métrages de fiction, de 10 pays d'Amérique latine, étaient en compétition et ont été présentés en première nationale dans la ville rose. Le prix spécial du Jury a été à attribué a "La ninas bien", de la mexicaine Alejandra Marquez Abella.

Avec plus de 50.000 participants, quelque 170 films présentés (longs et courts métrages, fictions, documentaires, animation...) et plus de 300 séances pour le grand public, Cinelatino est "l'un des plus grands rendez-vous cinématographiques latinos d'Europe", indique l'une des organisatrices.

Cinelatino a donné cette année une large place au cinéma d'animation, notamment pour adultes, "qui connaît un essor remarquable" en Amérique latine, a-t-elle encore précisé.

Ce festival toulousain à également une vocation régionale et proposait pour cette édition quelque 450 projections dans 72 salles de différents
départements d'Occitanie.

Les rendez-vous de ce dimanche 31 mars 


Le festival se termine ce soir à Toulouse, mais il est encore possible de voir les films primés : rendez-vous sur le site du festival pour consulter le programme de ce dimanche 31 mars. 
 


 

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Les + Lus