A Toulouse, la galère pour les clients d'Aigle Azur

La compagnie spécialiste des destinations vers le Maghreb, Aigle Azur a annoncé la suspension de tous ses vols à compter de samedi 7 septembre. Des milliers de passagers, comme à Toulouse, sont bloqués sans possibilité de dédommagement. 

Aucune information n'est disponible pour les passagers au guichet de la compagnie Aigle Azur à l'aéroport Toulouse-Blagnac.
Aucune information n'est disponible pour les passagers au guichet de la compagnie Aigle Azur à l'aéroport Toulouse-Blagnac. © Sylvain Duchampt - France 3 Occitanie
Les clients ont beau chercher, il n'y a personne pour les renseigner. Le comptoir de la compagnie Aigle Azur, situé dans le Hall A de l'aéroport Toulouse-Blagnac, est fermé.
 
Ce vendredi matin, le guichet de la compagnie Aigle Azur était fermé.
Ce vendredi matin, le guichet de la compagnie Aigle Azur était fermé. © Sylvain Duchampt - France 3 Occitanie

Aucun numéro de téléphone, aucun renseignement n'ont été affichés pour informer les passagers sur la situation de la compagnie aérienne. Placée en redressement judicaire, Aigle Azur a annulé tous ses vols à compter du samedi 7 septembre.

Mohamed Belkaïd s'est déplacé pour voir s'il pouvait être remboursé ou obtenir une solution de remplacement " D'habitude il y a quelqu'un ici, pointe du doigt l'Algérien d'Oran pour désigner le guichet de la compagnie, mais là nous sommes dans le flou total."

A peine quelques informations, comme la déclaration de leur créance auprès des mandataires judiciaires de l'entreprise, sont disponibles sur le site internet de la compagnie
 

Le problème des visas

Une situation d'autant plus compliquée pour M.Belkaid que son visa de voyage expire dans quelques jours. Il devait embarquer pour Oran le 17 septembre : " Si tu dépasses la date tu es grillé. On de la famille ici, on voyage, on fait des «aller-retours» mais je ne suis pas le seul dans cette situation. Il y a plein d'Algériens qui viennent souvent." 

Une centaine de personnes serait concernée dans toute l'Occitanie, d'Albi à Carcassonne. Des familles entières sont bloquées en France mais aussi au Maghreb qui se retrouvent désormais avec des tarifs exhorbitants pour de simples retour.
 

Pas de remboursements

Des déplacements entre l'Algérie et la France qui ont un coût important pour ces familles : "Les billets en Algérie ce ne sont pas des cadeaux. Ils sont chers. C'est à peu près trois cents euros." précise l'Algérien.

D'autres voyageurs ne semblent pas connaître ce genre de problèmes. Juste à côté, du comptoir Aigle Azur, une longue file d'attente s'est formée devant le guichet d'enregistrement pour un vol Toulouse-Alger. La liaison est assurée par Air Algérie dont tous les vols sont pour le moment complet.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aéronautique économie aviation vacances sorties et loisirs