Cet article date de plus de 3 ans

Toulouse : Ils marchent pour la science

Comme dans beaucoup de grandes villes du monde, des centaines de marcheurs se sont rassemblées à Toulouse pour défendre la recherche scientifique. 
La Marche pour la science a rassemblé plusieurs dizaines de personnes dans les rues de Toulouse
La Marche pour la science a rassemblé plusieurs dizaines de personnes dans les rues de Toulouse © Mathieu Jarry France 3
Après les prises de position de l'administration américaine sur le réchauffement climatique, les scientifiques en appellaient à un vaste mouvement planétaire. L'appel a été visiblement entendu. Ils étaient prés de 300 à Toulouse à s'être mobilisés pour la recherche scientifique. Parti des États-Unis, le mouvement pour la science a rapidement pris de l’ampleur. Ce Samedi 22 avril, des milliers de personnes sont ainsi attendues à Washington et dans une quarantaine de pays à l'occasion d'une Marche mondiale citoyenne pour les sciences.
Le tweet de Donald Trump affirmant que le réchauffement climatique est une invention des Chinois pour concurrencer l’industrie américaine, mais aussi les propos de Vladimir Poutine pour dire qu'il n'est pas provoqué par l'Homme, ont provoqué l'indignation et l'inquiétude au sein de la communauté scientifique.

Des années de travail et de méthodes balayées alors que les connaissances sur le réchauffement de la planète sont scientifiquement prouvées. 

L’influence humaine sur le réchauffement est clairement établie. C’est la principale responsable d’une accumulation de l’énergie dans le système climatique

assure Valérie Masson-Delmotte, du GIEC sur le site de franceinfo. 

 Olivier Berné, l'un des co-initiateurs du volet français de cette marche mondiale pour les sciences et astrophysicien au CNRS de Toulouse explique également que cette marche mondiale est un succès car la communauté scientifique est solidaire. Cette marche internationale, organisée à l'occasion de la journée internationale de la Terre, tombe la veille du premier tour de la présidentielle. Une opportunité pour les scientifiques français de faire passer un message aux candidats.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social sciences sorties et loisirs