Toulouse : les techniciens des laboratoires de biologie médicales en grève ce mardi 18 mai

A l'appel national des organisations syndicales de la profession, les techniciens des laboratoires de biologie médicale seront en grève ce mardi 18 mai. Un rassemblement est prévu à 10 heures place du capitole à Toulouse.

Environ 150 techniciens des laboratoires de biologie médicale se sont réunis sur la place du Capitole à Toulouse.
Environ 150 techniciens des laboratoires de biologie médicale se sont réunis sur la place du Capitole à Toulouse. © Sylvain Duchampt / FTV

Après le mouvement social des services de réanimation et la grève des infirmiers anesthésistes ce lundi 17 mai, c'est au tour des techniciens des laboratoires d'analyses médicales de porter leurs revendications.

Mardi 18 mai un appel à la mobilisation nationale a été lancé par les organisations syndicales de la profession.

Un rassemblement est prévu de 10 heures à 14 heures place du Capitole à Toulouse. Le cortège des manifestants se rendra ensuite à l'Hôtel Dieu où une délégation sera reçue par la direction générale des hôpitaux de Toulouse.

Meilleur salaire, plus d'effectifs et reconnaissance

Le syndicat Sud, la CGT, FO, l'Union syndicale Solidaires soutiennent les revendications des techniciens de laboratoires des secteurs public et privé. 

Les revendications portent sur une meilleure reconnaissance de leur profession, une revalorisation salariale et une amélioration de leurs conditions de travail.

Joint par téléphone, un jeune technicien de laboratoire au CHU de Rangueil de Toulouse nous explique qu'il sera dans les rangs des manifestants ce mardi pour défendre sa profession. Diplômé d'un BTS en biologie médicale depuis 3 ans, il demande une uniformisation de son diplôme en bac + 3 qui permettrait un passage en catégorie A et une revalorisation de son salaire. 

Au côté de ses collègues, il organisera à 11 heures ce mardi sur la place du Capitole, un laboratoire fictif pour faire découvrir l'importance de son métier dans le diagnostic des patients.

70% des diagnostics sont posés par les résultats d'analyses médicales, nous confie t-il.

Environ 150 personnes d'Occitanie sont attendues durant cette mobilisation qui aura des conséquences sur les recherches et les résultats d'analyses biologiques.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société mouvement social économie social