• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : menacé de fermeture, le théâtre du Fil à plomb repart pour de nouvelles saisons

Le spectacle "Dieu aboie-t-il ?" sur la scène du Fil à plomb à Toulouse. / © Facebook / Fil à plomb
Le spectacle "Dieu aboie-t-il ?" sur la scène du Fil à plomb à Toulouse. / © Facebook / Fil à plomb

Après plusieurs mois d'incertitudes sur son avenir, le théâtre du Fil à plomb à Toulouse lance des travaux de réhabilitation repart pour de nouvelles aventures.

Par Laurence Boffet

Après plusieurs mois de mobilisation de son équipe, une campagne de financement participatif et un appel aux collectivités locales, le théâtre toulousain du Fil à plomb va finalement pouvoir engager les travaux de mise aux normes nécessaires à sa survie. Ils démarreront fin juin et devraient permettre une réouverture des lieux en novembre 2016.

Dans un communiqué, le Fil à plomb explique que plus de 250 000 euros vont être engagés pour restaurer et réaménager l'ensemble du théâtre. Sa capacité d'accueil, réduite ces dernières années, passera de 49 à 85 places et les différents espaces seront adaptés aux personnes à mobilité réduite.
Le théâtre a bénéficié d'un "soutien financier important" de la ville de Toulouse, du Département et de la Région mais également d'un élan de solidarité participative "reflétant l’engouement de très nombreux particuliers ou entreprises (...) sensibles à l’histoire, aux valeurs et au rôle porté par le Théâtre Le Fil à Plomb au cours de ses nombreuses années d’existence"

Créé il y a 17 ans par trois jeunes Toulousains, le Fil à plomb, théâtre associatif installé dans le quartier Arnaud Bernard à Toulouse, était menacé de fermeture depuis plusieurs mois. En cause, de lourds travaux de réaménagement et de mise aux normes, trop coûteux pour ce petit théâtre de proximité.

 

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus