• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : les incendies se multiplient devant une bonne dizaine de lycées

© C. Romain - France 3 Occitanie
© C. Romain - France 3 Occitanie

Des incendies de palettes et de poubelles ont été déclenchés devant plusieurs lycées de Toulouse. A Blagnac, le feu, maîtrisé par les pompiers, a failli s'étendre à l'établissement.

Par Christine Ravier

Les lycéens s'enflamment à Toulouse. Devant une bonne dizaine d'établissement, ils ont allumé des feux de poubelle et de palettes. A Blagnac, le feu s'est propagé à l'entrée du lycée Saint-Exupéry et a provoqué d'importants dégâts. Le lycée est fermé pour 48h par mesure de sécurité.
 


Si en milieu de journée, la situation s'est apaisée devant les établissements, en fin de matinée, le lycée Stéphane Hessel de Jolimont a mis en place le plan PPMS (Plan particulier de mise en sûreté). Son entrée a été fermée et les lycéens déjà à l'intérieur ont été confinés, en raison de la présence de casseurs dans le périmètre.
 
© C. Romain - France 3 Occitanie
© C. Romain - France 3 Occitanie


A Croix-Daurade, à proximité du lycée Raymond Naves, des voitures ont été renversées. Les entrées principales de plusieurs lycées ont été bloquées ce mardi matin encore à Toulouse partiellement ou totalement.

Au lycée des Arènes, un feu a aussi été déclenché devant l'établissement. Les CRS ont sécurisé le secteur jusqu'en fin de matinée.
 
© J. Meurin - France 3 Occitanie
© J. Meurin - France 3 Occitanie

 
© J. Meurin - France 3 Occitanie
© J. Meurin - France 3 Occitanie


Il s'agit de la deuxième journée d'action relayée par les réseaux sociaux. Ils relaient aussi des vidéos et photos d'incendies devant un nombre important d'établissements. Les revendications sont diverses, elles rejoignent celles des gilets jaunes. Mais Parcoursup et la réforme du bac sont aussi mentionnés.
 
© France 3 Occitanie
© France 3 Occitanie

Beaucoup d'établissements mobilisés

Les lycées Saint-Sernin, Rive-Gauche, Raymond-Naves, Arènes, Sainte-Marie-de-Nevers, Bellevue, Berthelot, Guynemer, Ozenne, Déodat-de-Séverac, Roland Garros, Saint-Exupéry à Blagnac, Pierre-Paul Riquet à Saint-Orens, Charles-de-Gaulle à Muret participent au mouvement.

Au lycée Stéphane Hessel, les professeurs ont tracté devant l'établissement ce mardi matin. Certains ont rejoint la manifestation en centre ville à 14 heures.
 


Appel à manifester

Dans certains établissements, les blocages étaient filtrants dans la matinée. Un appel à manifester a circulé dès hier soir sur snapchat. Les lycéens ont rejoint les étudiants à 14h à Jean-Jaurès en centre ville.

Les préfectures de région et de Haute-Garonne estimaient à 2500 personnes, la mobilisation lycéenne à Toulouse en milieu de journée. 24 établissements sont concernés.

Un jeune manifestant a été sérieusement blessé au visage par un retour de flammes à proximité du lycée Raymond Naves. Les forces de l’ordre ont été amenées à utiliser des gaz lacrymogènes pour sécuriser les opérations d’extinction des incendies, expliquent les autorités.

Accès aux véhicules de secours

La préfecture rappelle que le passage des véhicules de secours est absolument essentiel et doit être impérativement assuré pour la sécurité de chacun. Le rectorat comme la FCPE 31 condamnent les exactions et les dégradations dans les lycées. 

Ils appellent élèves et parents à la prudence et à la modération. 7 personnes ont été interpellées depuis le début de la matinée.

A lire aussi

Sur le même sujet

Gard : les gilets jaunes des Cévennes dans l'émission “La France fracturée” sur France 3 ce mardi à 21h

Les + Lus