• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : des parents se mobilisent contre l'expulsion de la maman d'un élève de maternelle

© DR
© DR

La maman d'Aleks, scolarisé à la maternelle Sermet de Toulouse, a reçu une obligation de quitter le territoire français. Les parents d'élèves ont lancé une pétition et se rassemblent pour empêcher son expulsion. 

Par Fabrice Valery

Suite à une demande de régularisation pour obtenir un contrat de travail, la maman d'un petit garçon scolarisé en maternelle à Toulouse est sous le coup d'un obligation de quitter le territoire français (OQTF). 

Arrivée d'Albanie en 2013 avec son jeune enfant, la maman pourrait être expulsée dans les jours qui viennent et c'est la situation de son fils Aleks qui mobilisent les parents d'élèves de l'école Sermet située rue du Taur à Toulouse, où l'enfant est scolarisé en grande section de maternelle.

"Aleks doit-il être séparé de sa mère ou bien partir, loin de ses amis, de sa scolarité et de son avenir, pour un pays qu'il ne connaît pas, dont il ne parle par la langue et dans lequel sa maman se sent en danger ?" s'interrogent les parents d'élèves dans le texte de la pétition qu'ils font actuellement signer.

Ils ont décidé, avec les membres de la communauté éducative et des associations et syndicats, de se mobiliser notamment en se rassemblant chaque jour devant l'école, comme c'était le cas ce mardi matin (photo ci-dessus) pour tenter de convaincre la préfecture de Haute-Garonne de ne pas expulser cette famille et de la régulariser. 

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus