A Toulouse, des riverains du quartier des Pradettes se battent pour faire exister un projet de ferme urbaine

Ils rêvent de faire de ce dernier espace non bâti du quartier une ferme urbaine mais ces habitants du quartier des Pradettes, à Toulouse, se heurtent à un projet immobilier de 300 logements. Des associations les soutiennent.
Une ferme urbaine, des jardins pédagogiques : un projet porté par plusieurs associations de quartier.
Une ferme urbaine, des jardins pédagogiques : un projet porté par plusieurs associations de quartier. © Frédéric Desse/FTV
C'est une friche qui appartient à la ville de Toulouse, un des derniers espaces non bâtis du quartier des Pradettes.

Des habitants et des associations de quartier ont eu l'idée de la transformer en ferme urbaine, avec des jardins pédagogiques, parce que la question du "bien manger, en ville, demain" leur tient à coeur. Un projet on ne peut plus dans l'air du temps.

Seulement voilà, un autre projet concerne la parcelle, celui de la construction de plus de 300 logements. Pot de terre contre pot de fer, les porteurs du projet agro-urbain n'entendent pas renoncer. Ils ont interpellé à plusieurs reprises la mairie de Toulouse, pour faire valoir leurs arguments. Et voilà qu'une vingtaine d'associations environnementales dont Alternatiba Toulouse les soutient dans leur quête. 

Alors que 800 logements ont déjà été créés en cinq ans, pourquoi ne pas préserver ce poumon vert de deux hectares et répondre ainsi aux grands enjeux climatiques de notre époque ?

Une urgence que ces associations ont souligné dans la lettre ouverte qu'elles viennent d'adresser au maire de Toulouse.

Voir le reportage de Stéphane Compan et Frédéric Desse, de France 3 Occitanie :
 
A Toulouse, des riverains du quartier des Pradettes se battent pour faire exister un projet de ferme urbaine

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement immobilier économie