Cet article date de plus de 4 ans

A Toulouse, la salle des Illustres du Capitole ou l'effervescence artistique

La salle des Illustres du Capitole à Toulouse accueille aujourd'hui les mariés, les rugbymen quand ils viennent brandir le bouclier de Brennus au balcon de la mairie, les donneurs de sang ou les hôtes de marque. C'est aussi un formidable musée de l'école toulousaine du 19ème siècle.
Des sculptures, des dorures, du marbre, des peintures... Du sol au plafond, la salle des Illustres du Capitole est un foisonnement qui donnerait presque le tournis aux visiteurs qui s'y pressent aujourd'hui. C'était un peu le but, lorsqu'elle a été conçue à la fin du 19 ème siècle : représenter avec emphase et magnifiscence la municipalité toulousaine.

Avec ses 60 mètres de long, ses 6 mètres de large et ses 9 mètres elle est à peine plus petite que la galerie des glaces du château de Versailles. Créée sous la IIIème République, elle célèbre l'histoire de la ville et ses grandes personnalités. 
Au fil de la déambulation, trois grandes thèmes s'y détachent : l'implication militaire de Toulouse dans l'histoire, les arts et la croisade contre les Albigeois qui symbolise l'indépendance de la ville et la résistance du peuple méridional.

Ornée par des artistes locaux, tous issus de milieux très modestes, elle est aujourd'hui un formidable reflet de ce que fut l'école toulousaine avec ses oeuvres de Jean-Paul Laurens, Benjamin Constant, François Lucas, Edouard Debat-Ponsan, Henri Rachou ou encore Paul Pujol. 

Odile Debacker et Thierry Villéger vous invitent à la visite :
durée de la vidéo: 02 min 57
Toulouse : gros plan sur la salle des Illustres du Capitole



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture