De Toulouse à Toulouse, l'échappée de Manu Galure pour son Tour de France à pied et en chansons

© Phil Laverrou
© Phil Laverrou

Le Tour de France du chanteur Toulousain Manu Galure, parti à pied de la ville rose depuis plus de 2 ans, au rythme de 25 kms par jour, en chantant chaque soir chez ceux qui mettent un piano à sa disposition, touche à sa fin. il bouclera la boucle le 21 décembre au théâtre Sorano de Toulouse. 

Par Vincent Albinet

Il affiche le meilleur bilan carbone d'un auteur compositeur interprète en tournée. Voilà deux ans et des poussières que Manu Galure sillone la France à pied. Déjà 8000 kilomètres parcourus et quelques 360 concerts donnés. Au rythme des saisons, comme jadis les troubadours.

Par tous les temps, il marche et trouve une scène chez l'habitant, dans des salles de concert, des librairie, des cafés, un hôpital psychiatrique, une prison, des écoles, un fleuriste, chez un garagiste ou dans des lieux associatifs.

Nous l'avons suivi quatre jours durant pour réaliser 4 épisodes d'un feuilleton sur sonTour de France à pied et en chansons.

Sur la route avec Manu Galure entre Bages et Narbonne :


Tous les matins, Manu Galure se lève pour marcher et rejoindre l'étape suivante. Au bout du chemin, un nouveau lieu, le piano du jour, et la rencontre avec son public. Souvent chez l'habitant, comme à Lapalme (Aude). Un public captivé par la proximité de ce baladin qui arrive à pied pour chanter à la maison.

Le public de Manu Galure :


Si Manu Galure va à la rencontre de son public un peu comme jadis les troubadours, il est aussi un "troubadour numérique", un baladin des temps modernes qui utilise à fond internet et les réseaux sociaux.
 

Manu Galure, troubadour numérique :


Depuis plus de deux ans, cette tournée s'appuie, dans l'ombre, sur toute une organisation, celle de l'association « Le Cachalot mécanique » créée pour administrer le périple un peu fou de l'artiste.

L'organisation et l'économie de la tournée :

Tous les chemins de Manu Galure mènent désormais à Toulouse, au théâtre Sorano, le 21 décembre pour un concert apothéose de ce Tour de France à pied et en chansons.

Une ultime étape après deux ans et des poussières d'une échappée inédite.


En bonus, Manu Galure à ses débuts au Bijou, l'emblèmatique salle toulousaine consacrée à la chanson française :

"Manu Galure au Bijou en avril 2009":

 




 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus