• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

“Tous en selle” : un raid de 1000 kilomètres à vélo entre Nantes et Toulouse pour les Médias Pitchouns

Les Médias Pitchounes, de retour à Toulouse après 1000 kilomètres à vélo / © Julie Valin, France 3 Occitanie
Les Médias Pitchounes, de retour à Toulouse après 1000 kilomètres à vélo / © Julie Valin, France 3 Occitanie

Les Média Pitchounes de Toulouse se mobilisent pour la bonne cause. Ils accomplissent un raid à vélo entre Nantes et Toulouse pour sensibiliser le grand public à la spondylarthtite, une maladie inflammatoire et invalidante.
 

Par Eric Coorevits

Ils sont "mâchés", usés, perclus de courbatures ou de crampes, mais toujours en selle.
Une trentaine de membres des Média Pitchounes de Toulouse achèvent cette semaine un raid de plus de 1000 kilomètres à vélo entre Nantes et Toulouse. 10 étapes entre Loire-Atlantique et Haute-Garonne, en délaissant les grands axes, pour tenter de sensibliser le grand public sur la spondylarthrite ankylosante, une maladie inflammatoire et invalidante.

Le plus jeune de ces cyclistes a tout juste 9 ans, le plus âgé en a 17... Partis de Nantes le 21 avril, ils ont affronté le vent, la pluie. Ils ont dormi dans des salles des fêtes,  des vestiaires ou des gymnases mis à leur disposition par les communes où ils faisaient étape, sans abandonner ou se laisser tenter par la voiture-balai...

"Une leçon de vie" 

Le but de cette opération baptisée "Tous en selle" est de récolter des fonds pour la recherche sur la spondylarthrite, et de la mettre en lumière. Les toulousains  sont notamment accompagnés dans leur aventure par deux membres de l'association Dassos atteints par cette maladie.  Pour Laurent Girard, un des animateurs historiques des Média Pitchounes, c'est donc aussi une "leçon de vie" qu'apprennent ces jeunes en participant à ce périple. "Un des gamins a chuté lors d'une étape", explique-t-il au téléphone, le temps d'une pause. "Malgré un bras cassé et un plâtre, il est remonté dès le lendemain sur le vélo...Il ne voulait pas se plaindre, alors qu'il avait à ses côtés une personne handicapée au quotidien par cette maladie...".

Grâce à leur page Facebook, les jeunes toulousains ont été parfois rejoints par des personnes concernées par la spondylarthrite, venues les encourager ou glaner des informations auprès de l'association Dassos. L'année dernière, lors de la première opération "Tous en selle", un raid entre Toulouse et Paris avait permis de récolter 6700 euros. Une somme entièrement reversée au centre national de recherches des spondylarthrites.
 

Les Média Pitchounes sur le Tour de France 

Rentrés à Toulouse, les Média Pitchounes pourront se ressourcer avant de reprendre leurs activités. Créée en 2005, l'association se donne pour but de favoriser l'éducation à la citoyenneté à travers des projets pédagogiques liés au sport et à la sensiblisation aux médias. Elle est notamment parvenue à convaincre les organisateurs du Tour de France de faire passer le 18 juillet prochain  "le Tour aux pieds des tours".
Les cyclistes de la Grande Boucle s'élanceront en effet de Toulouse, et passeront en plein coeur de Bagatelle avant de prendre la direction des Pyrénées pour une arrivée à Bagnères-de-Bigorre.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Perpignan : la mère d'une jeune femme victime d'un féminicide témoigne de sa douleur

Les + Lus