"Toute la famille participe à cette aventure" : derniers réglages pour un équipage engagé sur une course de caisses à savon

La course de caisses à savon est de retour à Toulouse (Haute-Garonne) dimanche 2 juin au niveau des coteaux de Pech-David. Un évènement à la fois festif et farfelu qui devrait attirer des milliers de personnes. Parmi la petite cinquantaine d'équipages, rencontre avec un tandem originaire de Haute-Garonne qui se prépare depuis de nombreux mois.

Il devrait y avoir du monde sur les hauteurs de Pech-David à Toulouse (Haute-Garonne) dimanche 2 juin. 49 équipes s’élanceront à bord de leurs bolides pour la 2e édition de la course de caisses à savon : ils dévaleront une piste de 530 mètres remplie d’obstacles. Parmi ces binômes, une équipe toulousaine qui a choisi de rendre hommage au cassoulet. On les a suivis à quelques heures du départ. 

"Partager une histoire commune"

Cette participation ressemble beaucoup à un drôle de pari pour Clément Briquet et Brice Avray, basés à Daux (Haute-Garonne), et amis dans la vie. "On voulait partager une histoire commune tous ensemble" sourit le second. "C'est quelque chose qui nous fédère nous et nos familles. Tout le monde participe à l'aventure."

Au moment de l'inscription, le tandem y allait pour le plaisir. Mais la compétition a légèrement repris le dessus. "On n'a pas fait ça pour être ambitieux. Mais plus on avance, plus on se dit que l'on a peut-être une chance d'être bien classé" espère Brice Avray. 

Cette course de caisse à savons est de plus en plus populaire. À Toulouse, lors de la première édition en 2022, 20 000 personnes se sont rassemblées pour applaudir les dizaines de bolides, du plus stylé au plus fantasque.

"Brice conduit et moi j'accompagne le véhicule pour prendre les virages lors des descentes" mime Clément Briquet, debout sur le bolide. "On peut atteindre 50 km/h et il y a des sauts dans le parcours !"

Bricole et débrouille

Les deux complices se préparent donc depuis plusieurs mois pour arriver prêts. La customisation de leur appareil a nécessité beaucoup de travail et de réflexion. "Ça représente beaucoup d'heures. Il a fallu mettre sa vie entre parenthèses pour venir bricoler chez son copain" reconnaît Clément Briquet. "On a dû élaborer une idée de départ puis un plan technique du véhicule à fabriquer, puis penser à la décoration."

Un projet mécanique qui a nécessité de l'ingéniosité. "On a trouvé un avant d'un vieux quad, que l'on a découpé pour garder les suspensions" détaille par exemple Clément Briquet. Une fabrication "à tâtons" avec des nombreux "correctifs" pour rendre cette caisse à savon opérationnelle. 

Pour assister à cette course originale, Tisséo et l'organisateur RedBull recommandent d'emprunter le Téléo jusqu’à la station Hôpital Rangueil – Louis Lareng depuis la station Oncopole ou la station de l'Université Paul Sabatier. L'entrée est gratuite. 

(Avec Cécile Frechinos)

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité