Trois poignées d'alarmes actionnées successivement bloquent la ligne A du métro de Toulouse pendant plus d'une heure

© France 3
© France 3

Trois poignées de signal d'alarme actionnées sur des rames du métro de Toulouse ce lundi ont conduit au blocage de la totalité de la ligne A pendant plus d'une heure en début d'après-midi. Des passages d'une rame bloquée entre deux stations ont même dû être évacués. 

Par Fabrice Valery

C'est une "réaction en chaîne" explique-t-on chez Tisséo, qui gère le métro toulousain : trois poignées d'alarmes ont été actionnées par des passagers en quelques minutes ce lundi sur la ligne A du métro, bloquant le trafic pendant plus d'une heure. 

A 14h29, un premier signal d'alarme a été enclenché entre les stations Esquirol et Saint-Cyprien. Le métro s'est arrêté et les techniciens ont contrôlé le bon fonctionnement. La procédure prévoit alors un contrôle visuel des voies entre deux stations, de manière à s'assurer qu'aucun passager ne s'y trouve. C'est pendant ce contrôle, qu'un autre signal d'alarme a été actionné sur une rame, au même endroit, mais cette fois dans le sens inverse de circulation. Même procédure et même blocage de la circulation.

C'est alors que des passagers d'une rame qui était resté bloquée entre deux stations, Jean-Jaurès et Capitole, ont à leur tour actionné le signal d'alarme. Il a donc fallu évacuer les passagers de la rame par les voies ce qui a retardé le retour à la normale. Le trafic a été remis en service sur la totalité de la ligne A à 15h49, après 1h20 de perturbation.

On ignorait pour quelles raisons les signaux d'alarme avaient ainsi été actionnés. Raison sérieuse, plaisanterie ou stress dû au climat actuel en France ? 

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus