Le tueur en série toulousain Patrice Alègre va demander sa remise en liberté conditionnelle

Patrice Alègre lors de son procès / © AFP
Patrice Alègre lors de son procès / © AFP

Patrice Alègre va demander sa remise en liberté conditionnelle. Il a effectué sa période de sûreté qui avait été fixée à 22 ans.

Par Juliette Meurin

Patrice Alègre va demander sa remise en liberté conditionnelle le 6 septembre prochain. L'avocat du tueur en série toulousain nous a confirmé cette information révélée ce vendredi par le Figaro.
Cette demande sera examinée par des experts psychiatres et la décision revient au tribunal d'application des peines.

Patrice Alègre est incarcéré à la centrale de Moulins dans le département de l'Allier.

C'est un droit pour lui, nous a indiqué maître Alfort, cela ne se discute pas. Concernant le bien fondé de cette demande je n'ai pas à me prononcer a déclaré l'avocat.
 

Maître Alfort nous a expliqué avoir été contacté par la compagne de Patrice Alègre il y a un mois et demi. Elle lui a demandé s'il acceptait de reprendre sa défense. L'avocat a obtenu un permis de visite pour rencontrer Patrice Alègre en prison. 

Il a veilli comme nous tous, a indiqué l'avocat qui ne l'avait pas vu depuis 16 ans. Il a pris du recul, il se remet en question par rapport aux faits qu'il a commis.

Voici l'interview complète de Pierre Alfort au sujet de cette demande de remise en liberté conditionnelle du tueur en série toulousain : 
 

Patrice Alègre est aujourd'hui âgé de 51 ans. Il avait été condamné le 21 février 2002, à la réclusion criminelle à perpétuité assortie d'une peine de sûreté de 22 ans.
Il avait été arrêté en 1997. Il avait reconnu 5 meurtres précédé de viol et un viol suivi d'une tentative de meutre.
 

Sur le même sujet

Au lycée de Lattes, Jacques Chirac entre dans l'Histoire

Les + Lus