Manifestation du 1er mai agitée à Toulouse : 4 policiers hospitalisés, 2 manifestants blessés et 16 interpellations

A Toulouse, le traditionnel défilé du 1er mai a été marqué par des violences en fin de manifestation. Plusieurs membres des force de l'ordre mais aussi des manifestants ont été blessés. 15 personnes sont toujours en garde à vue.

Ce 1er mai 2023, des milliers de manifestants ont défilé dans les rues de Toulouse. Le cortège est parti, peu après 10 heures, de Saint-Cyprien. Des incidents se sont produits en marge du cortège.

Feu de poubelles et jet de projectiles

Avant même le début de la manifestation, vers 8 heures 30 du matin, des individus ont mis le feu à des pneus sur le périphérique intérieur, au niveau de la Roseraie. Mais c'est à la fin du défilé que la tension est montée d'un cran. Des poubelles ont été incendiées et les forces de l'ordre ont été visées par des jets de projectiles.

Des blessés légers du côté des policiers et des manifestants

 

Selon la préfecture de la Haute-Garonne, les incidents ont fait 17 blessés légers dans les rangs des forces de l'ordre. 4 policiers ont du être hospitalisés.

A noter que ce bilan inclut un accident de la circulation. Deux policiers ont été blessés lors du transfert d'une personne interpellée en marge de la manifestation. En cours de route pour le commissariat central, la jeune femme s'est rebellée à l'intérieur du véhicule. Elle s'est débattue et a donné un violent coup de pied au conducteur qui, sous le choc, a perdu le contrôle de la voiture. Le véhicule a alors percuté un automobiliste qui arrivait en sens inverse.

Les deux fonctionnaires ont du être admis aux urgences pour effectuer des examens.

S'agissant des incidents proprement dits, deux manifestants ont été légérement blessés et l'un d'entre deux a du être hospitalisés.

Des interpellations et des gardes à vue

16 personnes ont été interpelées pour jets de projectiles, outrages et rebellion. 15 sont toujours en garde en vue ce mardi 2 mai. Les autorités judiciaires doivent statuer sur leur sort.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité